Revenons à nos moutons - Une guerre perdue en 4 jours - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Une guerre perdue en 4 jours / P.E. Caton

En réponse à -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Churchill, ami de la France! de arcole

Revenons à nos moutons de françois delpla le mercredi 15 juin 2005 à 05h18

je ne vois pas à quel moment Churchill lui aurait botté les fesses en mai 40.
***************************************************

je l'indique ! Du 26 au 28 mai.





Benoist Méchin, pourtant peu suspect de sympathies pour l'Angleterre,
****************************************************

discutable; il prétend que de Gaulle s'est jeté dans ses bras et a, ce faisant, joué contre son camp, mais il trouve qu'elle, elle était dans son rôle.



des messages EN FRANCAIS,
****************************************************

un seul, à ma connaissance, le 21 octobre 1940.




"De Gaulle aimait Reynaud", "Churchill aimait la France"... Même si on admet ces affirmations générales, on n'est pas dispensé d'examiner la conjoncture précise des 26-28 mai : Halifax et Reynaud font tout pour faire intervenir Mussolini en médiateur, Churchill s'y oppose en reculant dos au mur et obtient un refus du cabinet qui n'est d'abord qu'un sursis très provisoire, motivé officiellement par la nécessité d'attendre, pour traiter, le bilan des évacuations de Dunkerque.

C'est d'ailleurs pain bénit pour certains défenseurs de Halifax, qui se servent du fait que Churchill concède qu'on va sans doute négocier, mais demain, pour "démontrer" qu'il n'y avait pas un abîme entre lui et son ministre des AE. C'est le type même du raisonnement par amalgame, anti-historique s'il en est, car il se fonde sur des rapprochements superficiels sans s'interroger sur la logique du comportement de chacun.

La face cachée de 1940

*** / ***

lue 1229 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes