Des what if bien aventureux - Une guerre perdue en 4 jours - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Une guerre perdue en 4 jours / P.E. Caton

En réponse à -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1argumenter sur une période restreinte? de arcole

Des "what if" bien aventureux de françois delpla le mardi 14 juin 2005 à 16h15

A la bonne heure, ce ton me va mieux !
Je vous proposerai de laisser tomber un instant l'évaluation des capacités cérébrales adolfiennes (je vous renvoie là-dessus à une synthèse parue en 2001 dans une excellente revue) pour nous concentrer sur votre exercice d'histoire-fiction.
Hitler lance le 10 mai 40 une offensive militaire bien montée, tandis qu'il a fait partir quelques jours plus tôt par des intermédiaires suédois, vers Paris et Londres, un mode d'emploi : sitôt constatée votre défaite, la paix, et vite ! Si vous ne saisissez pas cette chance, vous souffrirez beaucoup plus. A ce moment, le premier ministre anglais se nomme Neville Chamberlain... et ce n'est pas, pour le coup, un what if bien audacieux que de penser que, s'il avait gouverné dix jours de plus, il aurait saisi l'offre, tout comme son homologue français Reynaud (qui, lui, dans l'histoire réelle, se montre tout à fait prêt à la saisir avant de se faire botter les fesses par Churchill du 26 au 28 mai).
Donc il y a la paix et ici, c'est votre what if qui prend le relais. Au lieu de demander l'Ukraine à Staline en faisant patte de velours, en lui proposant par exemple dans un premier temps d'envoyer quelques ingénieurs booster la production, ou encadrer des équipes de terrassiers locaux pour faire quelques autoroutes vers le Reich..., il se lance dans une guerre bête et brutale où il est rapidement en difficulté. Ce nonobstant, le Japon attaque l'Amérique, à laquelle Hitler s'empresse de déclarer la guerre. Bref, après un succès immense, d'autant plus qu'il reproduit à la lettre les annonces de Mein Kampf (destruction de l'armée française avec la bénédiction de l'Angleterre) il fait soudain n'importe quoi.

Je trouve cela curieux.

Sainte Aise

*** / ***

lue 1427 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes