texte trés partiel - Une guerre perdue en 4 jours - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Une guerre perdue en 4 jours / P.E. Caton

En réponse à -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Vous voyez bien... de françois delpla

texte trés partiel de arcole le jeudi 16 juin 2005 à 12h33

Je relève dans votre texte deux inexactitudes qui le fragilisent.

La date des premiers assassinats de juifs pour le seul crime d'exister est trés antérieure à l'invasion et de l'URSS et à la conférence de Wannsee. En fait, il y a eu des victimes dés la nuit de Cristal de 1938, peut être même avant. En Pologne, les Einsatztruppen massacraient systématiquement les juifs dés septembre 1939.

Par ailleurs, dire qu'il n'y a pas eu de guerre contre les juifs, c'est occulter les liens entre le projet nazi et les sponsors musulmans et chrétiens. En éxagérant à peine, on pourrait dire que Hitler a été un homme de paille, qui a entrepris de tuer les juifs sur l'ordre de l'église et de l'islam; et qu'il en a été empêché parce que, dans le même temps, il a fait la guerre aux protestants et aux communistes.
Le génocide n'était pas qu'une initiative allemande, c'était un vaste plan d'épuration ethnique à l'échelle européenne. Le dirigeant de la Slovaquie, un prêtre du nom de Tiso, a même accepté de PAYER 5 DM par tête de juif dont il était débarrassé. Pierre Laval, quand il a exigé que les enfants soient déportés avec les adultes, a commenté qu'il "faisait de la dératisation".
L'aspect "prestation de service" allemande a même été démontré de façon plus caractéritique encore dans le cas des juifs de Bulgarie. Ce pays, pourtant allié de l'Allemagne, a refusé de livrer ses juifs. La réaction- sidérante- des nazis a été de les menacer de ne plus les inclure dans le plan d'élimination des juifs!
"Vous voulez garder vos rats, démerdez vous!" en somme!
Les Bulgares, peut-être pris de remords, ont alors accepté de livrer les juifs non bulgares de territoires annexés.

C'est trés réducteur de limiter le génocide à une rancune personnelle de Hitler, et faire silence sur l'action du Mufti de Jérusalem, leader palestinien de l'époque, et des innombrables illuminés ecclésiastiques, qui voyaient avec jubilation la disparition du peuple déicide.

Faudra-t-il vous rappeler la recherche faite à la demande du clergé de Yougoslavie (Croate?) qui obtint de pouvoir faire crucifier des mâles juifs de 33 ans, pour reconstituer la Passion, et voir "comment ça s'était passé". Ils ont établi que les clous n'avaient pu être plantés dans la paume des mains, parce que la main se déchirait sous le poids du corps. Ils n'ont obtenu une crucifixion satisfaisante qu'en plantant le clou dans le poignet. Voilà comment on fait progresser les connaissances!

Voilà, Mossieur ce que vous eussiez dit, si votre texte avait été complet.:)

*** / ***

lue 1553 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes