Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre


Edition du 17 juillet 2011 à 17h41

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

En réponse à
-1Au sommaire du n° 12 de Francis Deleu

Robert Paxton s'explique de Francis Deleu le dimanche 17 juillet 2011 à 17h39

Bonsoir,

En 1973 paraissait (en traduction française) La France de Vichy de Robert Paxton. L'ouvrage provoqua, nous le savons, un déluge de protestations. Elles n'empêchèrent pas la jeune génération d'historiens de s'emparer du sujet et de reléguer les livres de Robert Aron, chantre de la thèse du « bouclier », en troisième rangée des bibliothèques ou dans les caves humides.

Dans le dernier numéro d'Histoire(s) de la Dernière Guerre, Robert Paxton, interrogé par Thomas Rabino, revient sur sa carrière et ses multiples apports sur le régime de Vichy. Nous retiendrons qu'un seul point, celui qui fait encore controverse sur tous les forums WWII : la présence et le nombre des troupes d'occupation en France.
Rappelons ce qu'écrivait Paxton dans l'avant-propos de la réédition de son livre (pp. 11 et 12) :
(...) Hitler souhaitait toujours que l'occupation de la France demande le moins de soldats possible. Après le départ des unités massées en France pour l'opération Seelöwe contre l'Angleterre, en décembre 1940, il n'y aura plus de forces d'occupation considérables, qu'elles soient militaires ou policières : la plupart des Allemand en état de combattre qui resteraient sur le sol français furent envoyés sur le front russe à l'été 1941, ne laissant derrière eux que 60 bataillons de Landesschütz (30 à 40.000 hommes trop âgés pour le front [1]. Et les troupes allemandes qui revinrent en France en 1943, pour parer à la menace d'un débarquement allié, ne furent déployées que sur les côtes. Rita Thalmann avait donc quelque raison de se demander, en 1991, comment la « mise au pas » d'une nation de 45 millions d'habitants « avait pu atteindre de telles proportions en si peu de temps avec des effectifs ne dépassant pas 40.000 hommes, même après l'occupation de la zone dite libre » [2] Sans une administration française pour faire fonctionner le pays et une police française pour maintenir l'ordre, la tâche aurait été impossible. Aucune évaluation raisonnable du Diktat nazi ne saurait passer sous silence la relative faiblesse des troupes d'occupation.
[1] Leur âge moyen était de 48 ans : Berd Kasten. « Gute Franzosen » : Die französische Polizei un die deutsche Bezatzungsmacht in bezetzen Frankreich, 1940-44, Sigmaringen, Jan Thorbecke Verlag, 1993, p. 56.
Voir aussi Hans Umbreit, Der Militärbefelshaber in Frankreich 1940-44, Boppard am Rhein, Harald Bildt Verlag, 1968, p. 46-51.

[2] Rita Thalmann, la Mise au pas : idéologie et stratégie sécuritaire dans la France occupée, Paris, Fayard, 1991, p. 11.
Robert Paxton revient sur cette thèse si souvent remise en question. A la réflexion de Thomas Rabino : « ... Une question revient fréquemment au sujet des effectifs des troupes d'occupation allemandes. Vous écrivez qu'elles étaient 40.000, soit le total des troupes de maintien de l'ordre rattaché au Militärbefehlhaber in Frankreich (commandement militaire en France ». Ce chiffre est très contesté, notamment par l'universitaire Pierre Laborie. »

La réponse de Paxton :
Au passage, le livre de Pierre Laborie L'opinion française sous Vichy, est magnifique. Mais le sens de cette polémique, c'est la dureté de l'Occupation. Est-ce que le territoire français étaient complètement couvert de soldats allemands, surtout après novembre 1942 (et l'occupation de la Zone « libre »), au point que personne ne pouvait bouger sans être vu, ou, est-ce que le calcul d'Hitler consistait à laisser les Français administrer eux-mêmes avec un nombre assez limité de troupes allemandes ? Hitler tenait à ne pas dépenser beaucoup d'hommes et de ressources nécessaires d'abord contre l'Angleterre, et surtout contre l'URSS.
Après l'invasion de l'Union soviétique, beaucoup de troupes de combat ont été envoyées à l'Est. Il restait donc des divisions de combat, qui attendaient le débarquement sur les côtes, et les 40.000 troupes d'occupation de l'administration militaire, parmi lesquelles on trouvait de plus en plus d'auxiliaires, d'Ukrainiens, et même, au nord de Bordeaux, des Indiens indépendantistes qui pensaient que la victoire d'Hitler aiderait à la libération de l'Inde du joug britannique. Et selon les archives allemandes, les divisions de combat sur les côtes avaient défense d'intervenir pour le maintien de l'ordre, pour ne pas gaspiller leurs ressources. On ne peut pas considérer les forces de défense des côtes françaises comme des forces de maintien de l'ordre, qui, elles, n'étaient pas plus de 40.000, et peut-être même pas au-delà de 30.000. Tout cela est blessant pour beaucoup de Français, parce qu'il semble ignoble qu'un nombre restreint d'Allemands ait pu réprimer la Résistance. Mais si les Allemands ont effectivement fait beaucoup de dégâts dans la Résistance, leurs troupes d'occupation ne l'ont pas vraiment réprimée. Ils ont détruit des poches de Résistance dans le Vercors, les Glières, tandis que les réseaux et les mouvements étaient surtout réprimés par la police allemande, aidée par des informateurs français ...
Sans doute serons-nous mieux informé en fin d'année car Paxton ajoute :
J'ai travaillé avec Peter Lieb, un Allemand, professeur à l'école militaire en Angleterre, spécialiste des forces d'occupation, sur un article qui fera le point là-dessus, et qui devrait paraître à la fin de l'année.
Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 4821 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Intéressant... de d.zambon 18 juil. 2011 12h12
2 Vivement la fin de l'année ! de Francis Deleu 23 juil. 2011 22h35
3 Parution article Paxton-Lieb de Emmanuel de Chambost 26 nove. 2011 10h37
4 Une référence incontournable de Francis Deleu 26 nove. 2011 12h45
5 Merci pour l'accueil de Emmanuel de Chambost 26 nove. 2011 14h37
4 Mon commentaire sur Paxton et lieb de Emmanuel de Chambost 29 nove. 2011 13h53
5 Paxton vs Lieb de Francis Deleu 29 nove. 2011 18h37
5 Et la MBB ? de Emmanuel de Chambost 02 déc. 2011 12h02
6 Zemmour, tu m'a plagier ! de Emmanuel de Chambost 14 octo. 2014 17h03
7 tout de même... de françois delpla 16 octo. 2014 21h13
8 Montoire, p.28 de Emmanuel de Chambost 17 octo. 2014 03h00
8 Le mal absolu, la doxa paxtonienne et Léa Salamé de Emmanuel de Chambost 18 octo. 2014 12h20
9 Un débat qui fait polémique de Francis Deleu 19 octo. 2014 16h50
10 Tour d'horizon de la polémique de Francis Deleu 19 octo. 2014 22h30
11 Alain Michel, Le Monde et papa Le Pen de Emmanuel de Chambost 20 octo. 2014 18h10
12 Sur l'interviou d'Alain Michel (ou: qui a eu l'idée de déporter les enfants?) de Nicolas Bernard 20 octo. 2014 18h59
13 Alain Michel, les enfants du Vel d'Hiv et autres questions de Emmanuel de Chambost 20 octo. 2014 23h40
14 Alain Michel, les enfants juifs et l'escamotage de la responsabilité de Laval de Nicolas Bernard 21 octo. 2014 13h45
15 Il n'y a pas d'escamotage de Emmanuel de Chambost 21 octo. 2014 22h37
16 Mais si de Nicolas Bernard 22 octo. 2014 10h29
17 Pour en finir de Emmanuel de Chambost 22 octo. 2014 23h10
18 Rien d'étonnant de Jacques Ghémard 23 octo. 2014 18h13
17 Levons un peu les yeux de Etienne Lorenceau 05 janv. 2015 20h11
14 Rafle et déportation des enfants : marchandages et palabres entre Vichy et les Allemands de Francis Deleu 22 octo. 2014 16h45
12 Et entre les deux ? de Jacques Ghémard 21 octo. 2014 00h56
13 Aucune volonté de sauver de Nicolas Bernard 21 octo. 2014 12h36
14 Vichy et les déportations de J. Dumon 10 juin 2015 18h44
15 pensée binaire, quand tu nous tiens ... de françois delpla 11 juin 2015 09h57
13 Sur ce forum, en ce moment, il n'y a pas de défenseur de Vichy de Emmanuel de Chambost 21 octo. 2014 13h45
14 Vichy, protecteur des Juifs français? Quelle blague... de Nicolas Bernard 21 octo. 2014 13h56
15 Ces faits sont bien connus de Emmanuel de Chambost 21 octo. 2014 22h39
16 Juste une remarque de Nicolas Bernard 22 octo. 2014 10h33
14 qui veut se faire... de françois delpla 27 octo. 2014 18h36
15 Un rappel utile .... de Léon BEL 28 octo. 2014 11h00
16 Vichy et les juifs de Jacques Dumon 10 juin 2015 17h45
11 Les "authentiques français" et les autres de Francis Deleu 13 nove. 2014 21h31
9 Ca serait comique de Jacques Ghémard 21 octo. 2014 00h13
10 Du dévoiement d'une formule de Jacques Ghémard 21 octo. 2014 00h36
7 Le plagiat de Zemmour après lecture de Emmanuel de Chambost 17 octo. 2014 03h40
1 40000 auxiliares pour occuper un pays ? de ALEXDEROME 15 déc. 2011 00h19
2 Ce sont des choses connues de Emmanuel de Chambost 17 déc. 2011 17h41
1 Le nombre des troupes d'occupation de Etienne Lorenceau 31 déc. 2014 20h26
1 une information moins partisane de Etienne Lorenceau 06 janv. 2015 20h47

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes