Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

En réponse à -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Ca serait comique de Jacques Ghémard

Du dévoiement d'une formule de Jacques Ghémard le mardi 21 octobre 2014 à 00h36

"si on ne préfère pas les siens aux étrangers, il n'y a plus de nation."


Ca me semble vrai si les étrangers en question forment eux même une nation. En 40, préférer les Allemands casqués met en péril la nation française. Mais ça devient tout à fait faux si les étrangers ne sont que des pauvres bougres apatrides, chassés de ce qui fut leur nation et qui cherchent chez nous une nouvelle nation ou s'intégrer. Par exemple le fait de ne pas faire de différence entre Français d'origine ancienne et pieds noirs juifs d'Afrique du nord, ne me semble pas mettre en péril la nation française, hein.

*** / ***

lue 1133 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes