Mais si - Histoire(s) de la Dernière Guerre - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

En réponse à -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Il n'y a pas d'escamotage de Emmanuel de Chambost

Mais si de Nicolas Bernard le mercredi 22 octobre 2014 à 10h29

Pour rappel, Alain Michel prétend que l'idée de déporter les enfants juifs, lors des rafles de l'été 1942, vient des nazis, pas de l'Etat français: "Les Allemands se sont en effet aperçus qu'ils n'allaient pas remplir leurs objectifs et ont décidé d'incorporer les enfants, sur une idée de Theodor Dannecker, le bras droit de Eichmann à Paris."

Pour rappel-bis: non, ce n'est pas une idée de Dannecker, mais de Laval (la preuve), exploitée par Dannecker pour remplir ses propres quotas. La nuance est de taille, me semble-t-il. D'où mon usage du terme "escamotage" pour évoquer la méthode, et la conclusion qui en découle, d'Alain Michel.

Par ailleurs, il est exact d'écrire que "Laval veut se débarrasser des juifs étrangers et si ça peut faire plaisir aux Allemands tant mieux". Mais, plus précisément, Laval n'agit pas uniquement pour le bon plaisir de l'occupant: constatant que ce dernier se montre tout à coup plus que désireux d'expédier les Juifs de France (étrangers et français) à l'Est, il compte bien monnayer l'appui de son gouvernement, c'est à dire se mettre en position de créancier dans l'attente de quelques compensations de la part des Allemands sur d'autres matières (travail forcé, prisonniers de guerre, autonomie des forces de l'ordre, etc.). Sans pour autant se compromettre auprès de l'opinion publique. Les accords conclus entre Vichy et les Allemands sur la "question juive" sont à analyser dans ce contexte.

*** / ***

lue 2960 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes