Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le fuyard de Lang Son / Louis Constans

En réponse à -2 -1*

Sur la retraite de Langson de Serge Desbois le samedi 14 janvier 2006 à 09h55

En réalité le colonel Constans n’a pas abandonné Langson sans se faire couvrir d’un ordre écrit du Général en chef à Saïgon. C’est ce que le fils, dans son livre, croit être son point fort pour disculper son père. Mais Carpentier à 1500 km au sud à Saïgon n’avait comme contact direct, si loin du champ d’action, que ce que lui racontait Constans depuis Langson.

Entre les deux, commandant au Tonkin, le général Alessandri, au milieu de la voie hiérarchique, qui n’avait aucun terrain d’entente avec le géné-chef et qui était opposé à l’évacuation de Cao Bang et par conséquent de Langson, ne se contentait que de transmettre les messages.

Il y avait en réalité 2 clans : les Africains, Carpentier et Constans plus ou moins chaperonnés par le général Juin et les légionnaires, vieux indochinois, Alessandri et Charton. La France éternelle. Avez-vous déjà connu un chef s’entendant parfaitement avec son adjoint. C’est rarissime.

Quant on compulse la littérature sur ce sujet, c’est moins le départ de Langson imputé à tort ou à raison à Constans que la façon dont il s’est passé et qui est reproché au commandant de la zone frontière.

Carpentier s’était imaginé qu’il était possible de quitter Cao Bang et Langson « sans bruit et sans fumée » pour ne pas alerter les Viets.

C’était d’une grande stupidité. Carpentier à Saïgon dans ce sanctuaire indochinois était loin des réalités *. Charton soi-disant seul dans le secret du départ de Cao Bang raconte qu’il n’avait pas distribué la solde aux légionnaires le 30 septembre (3 jours avant le jour J) pour qu’ils ne soient pas amenés à faire des excès préjudiciables à leur bonne forme dont ils auraient besoin bientôt pour rejoindre That Khé à 65km.

Peine perdue. Les commerçants chinois qui naviguaient de part et d’autre de la frontière comme des poissons dans l’eau et qui étaient de bons agents de renseignements (mais pour tout le monde, Viets et Français), se sont mis à liquider par tombereaux le Champagne et le Cognac à des prix dérisoires.
Eux savaient que nous partions donc les Viets aussi.

C’est pourquoi fort justement, Charton a fait sauter ses 150 tonnes de munitions en quittant Cao Bang sans crainte d’alerter les Viets déjà branchés depuis plusieurs jours.

À Langson rien de tel. Munitions lourdes (obus de 105), des milliers de litres d’essence et les réserves alimentaires de l’intendance, y ont été abandonnées.

Le colonel DanG Van Viet qui commandait le régiment 174, l’unité territoriale viet locale ( jusqu’en 1950) m’a dit qu’il y avait trouvé suffisamment d’obus de 105 à Langson pour pourvoir aux canons de 105 à la bataille de Dien Bien Phu.


* De Lattre 2 mois après, a tout de suite compris qu’il n’était pas possible de commander au Tonkin en restant à 1500 km du champ de bataille. Il s’est donc installé à Hanoï. Et mieux, pendant la bataille de Vinh Yen, il s’est rendu sur place en Morane (voir archives des Actualités Françaises).

*** / ***

lue 2571 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Dénigrement systhèmatique... de Laurent Boussaton 14 janv. 2006 12h54
2 Les accusations de Constans junior de Serge Desbois 15 janv. 2006 08h08
3 Carpentier et Dody de Ralph de Butler 15 janv. 2006 17h52
4 Le commandant de l'opération de Serge Desbois 15 janv. 2006 19h11
5 Etonne de Ralph de Butler 15 janv. 2006 19h51
6 Ordre particulier N° 46 du général Carpentier de Serge Desbois 16 janv. 2006 14h27
7 General Marchand par interim de Ralph de Butler 16 janv. 2006 22h26
5 Un débat passionnant de Francis Deleu 15 janv. 2006 21h01
5 Les responsabilités. de Louis STIEN 16 janv. 2006 22h01
6 Mais alors le livre sur le colonel Constans? de Ralph de Butler 16 janv. 2006 22h59
7 Archives secrètes. Style de commandement de Serge Desbois 17 janv. 2006 08h37
8 Etat des services du Colonel Constans de Ralph de Butler 17 janv. 2006 17h33
9 Etat des services. pour Ralph de Butler de Louis STIEN 17 janv. 2006 19h55
10 Le colosse aux pieds d'Argile de Ralph de Butler 18 janv. 2006 00h12
10 RC4/BERGOT de BOHEMOND 10 sept. 2010 23h12
11 votre question sur la RC4 de Louis STIEN 11 sept. 2010 10h49
11 La RC4 de Louis STIEN 11 sept. 2010 11h39
7 RC 4 de SCIORELLA Guy ACUF Toulon 10 févr. 2007 13h54
8 Ou la meilleure formule est de poser des questions, ce que fait Ralph de Jacques Ghémard 10 févr. 2007 14h39
3 pourquoi cette dérision? de joseph debrose 25 janv. 2006 09h34
4 Adresse E-mail ne marche pas de Jacques Ghémard 25 janv. 2006 09h52
4 Honorabilité et dérision de Serge Desbois 25 janv. 2006 14h39
5 droits du procureur et de l'avocat de louis constans 26 janv. 2006 16h18

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le fuyard de Lang Son

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes