Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le fuyard de Lang Son / Louis Constans

En réponse à -9 -8* -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Ordre particulier N° 46 du général Carpentier de Serge Desbois

General Marchand par interim de Ralph de Butler le lundi 16 janvier 2006 à 22h26

Merci pour votre presentation tres interessante Serge.

Je reste cependant sur ma faim.

Les ordres sont donnes par le general Carpentier a un moment ou le general Alessandri est en vacances...

C'est donc Marchand qui fait passer les ordres.

Voici une petite chanson composee sur l'air de "Aux Légionnaires".Paroles des lieutenants Chauvet et Graziani, prisonniers des communistes.

Elle n'epargne personne.

LA COMPLAINTE DE LA RC 4


Aigris, cocus et mécontents,
Allez donc en Extrême-Orient !
Belle carrière !
Voilà comment de bons enfants,
Se sont retrouvés pour longtemps,
En zone frontière.

Le Tonkin était commandé,
Par un poireau bien fatigué,
Intérimaire (1).
Car pour rassurer les inquiets,
Alessandri en France était,
Permissionnaire !

Trois colonels il y avait :
Un toubib et puis un goumier,
Un légionnaire (2).
Ils se sont si bien débrouillés,
Qu'à eux trois ils ont fait foirer
Toute l'affaire.

Et tout ça était commandé,
Par un gazier qu'était resté
Loin en arrière.
C'était Constans qu'il s'appelait,
Grâce à lui nous avons paumé
La zone frontière.

L'affaire fut rondement menée.
A Coc Xa ça s'est terminé,
Dans les calcaires.
Et après par "petits paquets",
On leur dit : "Regagnez That-Khé,
Par les rivières."

Pour que la manoeuvre soit corsée,
That-Khé était évacué.
Tant pis derrière !
Quelques cocus ont pu passer,
Pas mal de copains sont restés
Dans la rizière.

Les colonnes enfin regroupés
Ont fini par se rencontrer
Camp du Grand-Père.
Et tous ceux qui furent coxés
Sont devenus "hôtes forcés",
Et millionnaires.

Notre ministre a rouspété,
Puis limogé l'père Carpentier (3),
Très en colère.
Et puis tout ça s'est tassé,
Paraît même que ça l'a aidé
Dans sa carrière.

L'Ecole de guerre aux aguets
Aura jugé ce cas concret
Comme exemplaire.
C'est un exemple, en vérité,
De ce qu'on peut intituler :
"A ne pas faire."

Aux pauvres bougres ainsi gaulés,
Le ministère a décerné
Des tas d'croix d'guerre.
L'Assemblée nationale s'est levée,
Bien qu'au fond elle s'en foutait
De cette affaire.


(1) Le général Marchand commandait par intérim le Tonkin.
(2) Le médecin-colonel Thomas-Duris, le colonel LePage, le colonel Charton.
(3) Commandant en chef en Indochine.

Avez vous eu acces au rapport du colonel Constans. Je ne parle pas du journal de marche?

Cordialement,

Ralph

*** / ***

lue 1460 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le fuyard de Lang Son

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes