Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le fuyard de Lang Son / Louis Constans

En réponse à -7 -6* -5 -4 -3 -2
-1Le commandant de l'opération de Serge Desbois

Etonne de Ralph de Butler le dimanche 15 janvier 2006 à 19h51

Bonjour et merci pour votre reponse.
Je suis cependant etonne de la facon dont cette affaire semble etre presentee.
Encore une fois sans defendre ou attaquer les uns ou les autres ne connaissant rien de cette affaire je reste sur ma faim.
Vous indiquez que le general Carpentier donnait au colonel Constans de Lang Son beaucoup de lattitude mais vous indiquez aussi que les generaux Marchand et Allessandri deciderent d'utiliser la RC 4.
Quelle etait l'avis du Colonel Constans?
A qui Charton et son autre collegues ont t'ils obeit?
Pour les rapports dont vous parlez, il y a forcement des ordres numerotes avec dates et heures en dehors de la lettre demandee par Constans.
Si cette lettre fut demandee c'est qu'il n'etait pas d'accord avec l'ordre recu.
Cette lettre que je ne connais pas doit donner un ordre; son auteur est alors directement responsable de la suite des operations.
Repprocher a un officier subalterne de se proteger contre un ordre avec lequel il n'est pas d'accord ne me semble pas juste.
L'avis des uns ou des autres sur le champ de bataille est tres interessant dans le cadre de l'experience vecue par les combattants sur le terrain, par contre ces memes combattants ne peuvent pas temoigner des affaires d'etats majors dont ils nee connaissaient rien generalement.
Tout cela ne me semble pas bien clair.
Comment peut on imaginer qu'un chef comme le general Carpentier puisse donner des consignes d'ordre general dans le cas d'une operation importante comme celle dont nous parlons.
Qu'il fut si loin est deja laisse reveur, c'est un peu comme si Cesa avait dirige ses armees en Gaule depuis Rome...
Il semble y avoir eu aussi du tirage entre Carpentier, Marchand et Allessandri...de quoi s'agit il?
Comme j'ai pu l'etudier pour l"italie par exemple, la meconnaissance de la guerrre par certains hauts dilomes de l'ecole de guerre donnent des resulats facheux qui sont toujours la faute des officiers subalternes...
Les soldats , eux restent sur le champs de bataille ou leurs sacrifices inutiles viennent servir la gloire des grands chefs qui donnent beaucoup de lattitudes a leurs subalternes.
Encore une fois j'essaie de comprendre. Militairement la presentation de cette affaire sur le forum ne correspond pas a la regle militaire.
Cordialement,
Ralph

*** / ***

lue 929 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Ordre particulier N° 46 du général Carpentier de Serge Desbois 16 janv. 2006 14h27
2 General Marchand par interim de Ralph de Butler 16 janv. 2006 22h26

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le fuyard de Lang Son

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes