Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Vichy et la Shoah / Alain Michel

En réponse à -3 -2
-1Laissons les énormités. de Emmanuel de Chambost

Elles me paraissent dominer, tout de même de Nicolas Bernard le mardi 20 mars 2012 à 11h01

> Bonjour, Nicolas,

Re-salut !




> Prétendre d'emblée qu'Alain Michel a repris des «
> énormités » est forcément excessif.

Ah ? Simple exemple (qui va raviver certains souvenirs aux lecteurs de l'escroc Boisbouvier) : "s'il est bien évident que les nazis avaient besoin de l'administration française, c'était le cas également dans tous les pays occupés et la question était réglé par la Convention de La Haye de 1909 : l'administration d'un territoire occupé était tenue d'obéir à l'autorité de fait, c'est à dire les occupants". Une foutaise juridique de première grandeur, démentie d'ailleurs par l'Histoire - car si tel était le cas, pourquoi les Allemands n'ont-ils pas simplement réquisitionné la police française en 1942 (voir également le cas belge) ?




> Tu peux n'être pas
> d'accord avec lui, mais une thèse en Sorbonne sur les
> éclaireurs israélites pendant le seconde guerre mondiale,
> quelques travaux sur des sujets connexes, six ans à Yad
> Vashem lui ont normalement donné un bagage suffisant pour
> ne pas écrire trop d'énormités.

"Pas trop d'énormités", donc il en écrit ? ;-)

Blague à part, je me fiche de son C.V., je ne me préoccupe que de ce qu'il écrit. Je me débrouillerai pour avoir son bouquin d'occasion (comme celui de Boisbouvier, acquis à une poignée d'euro). Quoique je manque de temps pour les cinq prochaines années. :-/

En ce qui me concerne - et je l'ai toujours écrit - Vichy mène une politique antisémite qui ne serait peut-être pas allée aussi loin que le Reich, qui révèle des spécificités, et qui découle à la fois de considérations idéologiques, de la prise en compte des données géopolitiques, et, dans ce cadre, d'un souci de complaire à l'occupant, d'acheter son soutien, sa protection, son indulgence en faisant de la "question juive" une monnaie d'échange. Ladite politique soumet à une logique différenciée les Juifs étrangers et les Juifs français, même si ces deux catégories sont vouées à être rigoureusement séparées de la société civile.

Je rejoins Alain Michel sur la nécessité de tenir compte de la chronologie et de l'espace territorial, mais les considérations qu'il distille m'évoquent incontestablement la prose des courants vichystes (et je me la suis coltinée de manière quasi-exhaustive).




> Même si tu n'es pas d'accord, j'imagine que tu
> reconnaitras comme légitime la démarche revendiquée,
> consistant à séparer Histoire et jugement moral. («...
> Cette manière d'agir, écrit-il dans la conclusion, qui
> repose sur le racisme et la xénophobie, est condamnable
> sur le plan de l'éthique, mais qu'en est-il de
> l'efficacité ?»)

Et ce faisant, cet individu sombre dans le jugement moral, puisque faisant appel à une pseudo-éthique de la responsabilité...




> Le compte-rendu d'Oberg du 2 septembre est cité
> intégralement (pp.248-249) par l'auteur qui n'imagine même
> pas que l'on puisse faire prouver au texte quoi que ce
> soit sur les intentions de Laval, mais qui conteste
> l'interprétation dominante, à savoir que Laval aurait été
> sensible à l'opinion publique et aux réactions des
> églises.

Extrait du compte rendu (cité dans Serge Klarsfeld, Vichy-Auschwitz. La Solution finale de la Question juive en France, Fayard, 2001 p. 179-180) :

"Le Président Laval a expliqué que les exigences que nous lui avions formulées concernant la question juive s'étaient heurtées à une résistance sans pareille de la part de l'Eglise. Le chef de cette opposition anti-gouvernementale était en l'occurrence le Cardinal Gerlier. Eu égard à cette opposition du Clergé, le Président Laval demande que, si possible, on ne lui signifie pas de nouvelles exigences sur la question juive. Il faudrait en particulier ne pas lui imposer a priori des nombres de Juifs à déporter. On avait par exemple exigé que soient livrés 50.000 Juifs pour les 50 trains qui sont à notre disposition. Il nous prie de croire à son entière honnêteté quand il nous promet de régler la question juive mais, dit-il, il n'en va pas de la livraison des Juifs comme de la marchandise dans un Prisunic, où l'on peut prendre autant de produits que l'on veut toujours au même prix..."

Effectivement, c'est équivoque.

Par ailleurs, Laval était si peu préoccupé de la réaction des Eglises qu'ira jusqu'à convoquer un représentant du nonce apostolique à la fin août 1942, Mgr. Rocco, pour lui tenir à peu près ce langage : il s'oppose à toute intervention de l'Eglise catholique dans les affaires intérieures de l'Etat français, et si le Clergé persiste à cacher des Juifs, Laval menace de lui expédier la police se saisir de ces réfugiés. Pour finir, il s'étonne devant Rocco que l'Eglise manifeste une telle opposition, dans la mesure où les actions antisémites n'ont rien de nouveau pour elle (et Laval de faire allusion à l'ancien signe distinctif antijuif du bonnet jaune). De fait, à la suite de cet entretien, Laval fera procéder à des arrestations de prêtres - sur cette réaction de Laval, voir... Raul Hilberg, La Destruction des Juifs d'Europe, Gallimard, tome 2, 1991, p. 554.

*** / ***

lue 1440 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Convention de la Haye et foutaise juridique de Emmanuel de Chambost 20 mars 2012 16h55
2 De retour sur les rafles de 1941-1942 de Nicolas Bernard 20 mars 2012 19h12
2 Conventions de La Haye - Le cas belge. de Francis Deleu 20 mars 2012 21h00
1 Le CV d'Alain Michel et sa posture de Emmanuel de Chambost 20 mars 2012 17h18
2 Persiste et signe : son C.V. m'indiffère de Nicolas Bernard 20 mars 2012 19h23
3 A suivre de Emmanuel de Chambost 21 mars 2012 00h20
4 Possible de Nicolas Bernard 21 mars 2012 13h35
5 J'ai commis... de françois delpla 22 mars 2012 17h05
6 Idéologues et réalistes de Emmanuel de Chambost 23 mars 2012 00h34
6 en réponse à A. Michel de Léon BEL 23 mars 2012 22h35
6 Mouais de Nicolas Bernard 28 mars 2012 17h51
7 Justement de françois delpla 29 mars 2012 16h52
8 « Il faut renvoyer cette race en Asie, ou l’exterminer... » de Francis Deleu 29 mars 2012 21h26
9 n'inverse pas les rôles de françois delpla 29 mars 2012 22h05
10 Le désir de séduire ? de Francis Deleu 29 mars 2012 22h22
8 Dernier boibouviérisme en date de Nicolas Bernard 06 avril 2012 17h33
9 Je l'achete, ce bouquin ! de JARDIN DAVID 06 avril 2012 19h52
10 Otez-moi d'un doute de françois delpla 07 avril 2012 19h21
11 Levons le doute ! de Francis Deleu 08 avril 2012 11h12
10 Vous passez les bornes. Pourquoi ? de JARDIN DAVID 07 avril 2012 20h00
10 Qui passe les bornes, ici, sinon notre nouvel anonyme ? de Nicolas Bernard 08 avril 2012 00h34
11 Certains passe(raie)nt les bornes, d'autres restent bornés, hélas. de JARDIN DAVID 08 avril 2012 08h04
12 Perte de temps, donc... de Nicolas Bernard 08 avril 2012 12h48
12 Le chantage maintenant ! de JARDIN DAVID 08 avril 2012 14h13
12 Du calme ! de Daniel Laurent 09 avril 2012 09h17
9 Je l'achete, ce bouquin ! de JARDIN DAVID 06 avril 2012 19h52
10 Tiens, un nouvel anonyme de Nicolas Bernard 07 avril 2012 17h45
10 Vichy, sourd et aveugle de Francis Deleu 07 avril 2012 22h38
11 Que savait Vichy ? de Emmanuel de Chambost 09 avril 2012 23h53
12 Précieux rappels mais... de françois delpla 10 avril 2012 06h26
7 Il n'y a pas tromperie sur la marchandise de Emmanuel de Chambost 29 mars 2012 21h48
1 Arrestation de prêtres ? de Emmanuel de Chambost 22 mars 2012 11h56
2 Les catholiques sous l'Occupation de Francis Deleu 22 mars 2012 22h36
3 Abbé d'Aussac de Emmanuel de Chambost 23 mars 2012 15h56
4 1 prêtre sur 45 de Francis Deleu 23 mars 2012 21h32

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Vichy et la Shoah

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  5 requêtes