Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Vichy et la Shoah / Alain Michel

En réponse à -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1J'ai commis... de françois delpla

en réponse à A. Michel de Léon BEL le vendredi 23 mars 2012 à 22h35

Que dit Alain Michel en lieu et place de cette "vulgate" ? Que Vichy avait une politique antisémite propre, que la distinction entre étrangers et nationaux y était essentielle et qu’en conséquence, si les Juifs français ont survécu en proportion beaucoup plus grande, c’est à cette politique qu’ils le doivent.
Et bien , non !
Dés les premières semaines de son existence , Vichy ne fait pas mystère de l’orientation antisèmite qu’il entend donner à son régime et ce , sans pression allemande : cette orientation est dans le droit fil de sa philosophie
La distinction que Vichy entend faire entre juifs français et etrangers ne relève nullement d’un sentiment de protection ou de sollicitude nationale , en réalité Vichy tient à montrer d’abord son autorité sur ses nationaux et eviter que l’occupant – qui deporterait des juifs de nationalité française – puisse s’en prendre à d’autres citoyens français



un avantage à Vichy, chez qui le sauvetage, s’agissant des nationaux, battit tous les records. Et s’il y eut quand même des Juifs de vieille souche française déportés et gazés, c’est que malgré tout ce gouvernement restait réaliste, gardait le sens du possible et marchandait, sans se dresser frontalement contre l’occupant qui, en cas contraire, l’aurait débarqué pour faire la besogne à sa place, et en grand.
Se preoccupant des juifs “français de vieille souche” , Vichy s’est il enquis une seule fois de leur sort après leur deportation ? Jamais !
Mais c’est bien parcequ’il se sentait incapable de mener , seul , la deportation , que l’occupant a accepté , sous le couvert d’une autonomie factice , de deleguer ce soin à la police française qui s’acquitta de cette tache avec zèle et application
En octobre 1940 , Vichy , sans aucune pression ou sollicitation allemande , dans l’unique but de complaire aux antisémites de France et d’ Algerie , ses fidèles soutiens , abrogeait le decret Cremieux de 1870 - accordant la citoyenneté française aux juifs d’ Algerie - il faisait de ces français depuis trois generations des sous indigenes , de facto des apatrides …….et c’est à ce titre que des juifs algeriens seront raflés durant l’été 42 et deportés

Il y a plus : en janvier 43 , les prefectures du Rhone et des Bouches du Rhone , communiquaient spontanement aux Kommandantur locales , et sans demande de leur part , la liste des juifs d ‘ AFN ex français , residant dans leurs departments …ils seront raflés , acheminés vers Drancy puis vers Auschwitz
En septembre 42 , sur instructions , le GG d’ Algérie , Chatel , passe commande aux Etab . Altairac à Alger de plusieurs milliers de brassards jaunes étoilés …….manque de chance , il y a eu le 8 novembre !

*** / ***

lue 781 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Vichy et la Shoah

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes