Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Présumé Jean Moulin / Jacques Baynac

En réponse à -19* -18 -17 -16 -15* -14 -13 -12 -11 -10* -9 -8* -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Réponse à N. Bernard de Jacques Baynac

Cétacé incomplet de françois delpla le vendredi 09 mars 2007 à 18h03


Bonjour !


Je viens de relire vos pages 857 et 858 sur l'identification de Moulin après son arrestation. Elles sont loin d'être décisives. Les éléments suivants, d'après vous, prouveraient son identification immédiate :

-un témoignage indirect, celui de Raymond Aubrac, rapporté par Laure Moulin qui n'était pas à Lyon et a fait son enquête à la Libération; témoignage jamais confirmé par l'intéressé, y compris dans le document le plus précoce émanant de lui, le résumé son débriefing par les services anglais, que vous citez par ailleurs;

-un interrogatoire de Barbie, très postérieur (1948) -Barbie dont à propos du même sujet vous exposez longuement l'aptitude à fabuler;

-un autre témoignage indirect, celui d'Antoinette Sachs, rapportant un propos de Dugoujon non confirmé par lui;

-une visite de la même Antoinette Sachs à la fausse adresse de la carte d'identité de Martel (Moulin), censée établir (plusieurs années après) que les Allemands ne l'avaient pas visitée, et en tirant la conclusion que c'était parce qu'ils savaient d'emblée qu'elle était fausse en raison du fait qu'ils avaient identifié Moulin, sans égard à d'autres hypothèses (manque de personnel pour tout vérifier en même temps, identification de Martel comme un résistant dont les papiers étaient sûrement faux mais non nécessairement comme Moulin, établissement de cette fausseté des papiers par quelque autre moyen, manque d'attention ou de mémoire des voisins qui pouvaient très bien ne pas avoir remarqué la visite d'un policier en civil constatant rapidement qu'il n'y avait aucun Martel...);

-le fait qu'en revanche un des vrais domiciles de Moulin a été visité : intéressant, si vous prouviez que c'est dès le 21... mais vous ne précisez pas la date -le témoignage étant d'ailleurs là aussi postérieur et indirect : Antoinette Sachs racontant une visite à la voisine après la Libération;

-enfin le débriefing de Tony de Graaf qui affirme, lui, péremptoirement, qu'une planque de Moulin (mais est-la même ? rien ne l'établit formellement) a été perquisitionnée le 21 après-midi; sans qu'on sache comment il le savait puisque, précisément, il logeait avec Moulin dans un autre quartier de Lyon. Et puis, une perquisition ne prouve pas une identification, comme d'ailleurs vous le dites vous-même un peu plus haut.

Votre moisson est donc maigre. Mais vous, vous dites qu'elle l'est, maigre, pour ceux qui entendent prouver que Moulin n'aurait été identifié que le 22 ou le 23 -sans cependant vous livrer à un exercice d'évaluation tel que celui auquel je viens de me livrer avec vos preuves.

Or il se trouve que dans ce domaine le rapport Kaltenbrunner , dont l'erreur est attribuée par Ravanel à des retards bureaucratiques dans la transmission des nouvelles (interprétation dont il semble donc, ô Nicolas, que j'aie eu la primeur !), est une preuve solide du fait que, pendant un assez long moment, Barbie n'a pas cru en sa chance et s'est mis en tête que Moulin avait été stoppé sur le chemin de Caluire. Vont dans le même sens tous les témoignages disant que les Allemands demandaient fébrilement qui était Max, ainsi que la nouvelle "Max est parmi eux" survenue pendant un interrogatoire d'Aubry.

Il est tout de même fâcheux que, pour corroborer un écrit aussi autorisé que le rapport du chef SS en second après Himmler (prouvant de manière peu réfutable que Moulin n'a pas été identifié tout de suite), tous les témoignages des arrêtés concordent, et qu'il vous faille vous rabattre sur ceux des familiers les plus éloignés de l'action, au demeurant bien vagues.

Et c'est fâcheux pour toute votre plaidoirie pro-Hardy, qui a un besoin absolu que le rapport Kaltenbrunner soit écarté du dossier en raison du fait que Barbie y aurait fait figurer sciemment des informations fausses.

*** / ***

lue 1344 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Dernière contribution de Jacques Baynac 10 mars 2007 12h32
2*** contribution effacée
3*** contribution effacée
4 Groussard incriminait Hardy de Nicolas Bernard 10 mars 2007 17h02
5*** contribution effacée
6 Fidélité à la Résistance de Nicolas Bernard 10 mars 2007 17h22
2 The last King of Caluire de Nicolas Bernard 10 mars 2007 16h36
2 Comme dirait Arcole, pas vaincu ! de françois delpla 10 mars 2007 20h56

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Présumé Jean Moulin

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes