Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Présumé Jean Moulin / Jacques Baynac

En réponse à -23* -22 -21 -20 -19* -18 -17 -16 -15 -14* -13 -12* -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2* -1*

Groussard incriminait Hardy de Nicolas Bernard le samedi 10 mars 2007 à 17h02

Bonjour,

> A propos d'Edmée Delétraz (ou Delettraz), depuis que je
> lis des ouvrages sur Moulin et Caluire, je trouve
> étonnantes la marge de manœuvre et la liberté de mouvement
> entre Lyon et Genève (via Annemasse) de cette agente
> triple...

Liberté de manoeuvre, c'est exagéré. Delettraz communiquait avec Groussard par le biais d'agents communicants. C'est par l'intermédiaire de Jean Cambus notamment que Groussard apprendra le 22 juin au soir ou le 23 au matin qu'Edmée Delettraz a révélé la trahison de René Hardy.



> Est-il possible de connaitre ce que savait
> réellement Groussard dans les jours qui précédèrent la
> descente de K. Barbie chez le Dr Dugoujon ?

Pour Groussard, alias "Gilbert", la culpabilité de René Hardy ne faisait pas de doute. Il a fourni des informations en ce sens à Antoinette Sachs, ayant notamment identifié l'Allemand qui aurait occasionné la blessure de René Hardy pour étayer le bobard de l'évasion, le Sanitäts-Unterofficizier Brackmann - lequel, à l'en croire, ne désirait pas exprimer son témoignage par écrit.

A noter que Jacques Baynac, pas plus d'ailleurs que Maître Maurice Garçon, n'évoque nullement à ma connaissance, pour expliquer ladite blessure, l'hypothèse de l'intervention d'un Allemand, alors qu'il reste à expliquer ce que fiche René Hardy pendant 90-120 minutes entre son évasion de la maison Dugoujon et sa réapparition chez les époux Damas, ce alors qu'il est censé perdre massivement son sang. Par ailleurs, il n'est pas prouvé que René Hardy a été blessé au cours de ladite évasion. Le cantonnier Rougis, qui a vu Hardy se cacher dans un fossé et se relever, n'a absolument rien remarqué, et Hardy a été jusqu'à lui nier avoir été touché. Enfin, une expertise scientifique a démontré que la balle avait été tirée à moins de quarante centimètres de son bras. Et en ce cas, les révélations de Groussard acquièrent une certaine saveur.

Pour revenir à Groussard, il a été informé par Edmée Delettraz, son agent infiltré au sein du SD, laquelle fera son possible pour alerter la Résistance de l'imminence d'une intervention SS contre une réunion des grands chefs de la Résistance. Et c'est Groussard qui, le premier, avertira Londres le 23 juin, ce qui réduit à néant la thèse selon laquelle les suspicions contre Hardy viendraient de Lucie Aubrac et d'autres Résistants de gauche.



> (Que pensez-vous du livre de Deyfus ? cf ci contre à
> gauche)

Inégale synthèse un peu désordonnée, et dépourvue de notes infrapaginales. Des éléments intéressants, toutefois. De mon point de vue, le vrai livre d'Histoire consacré à Caluire reste encore à écrire.

(me demande d'ailleurs si je ne devrais pas m'y mettre...) ;-)

*** / ***

lue 3200 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1*** contribution effacée
2 Fidélité à la Résistance de Nicolas Bernard 10 mars 2007 17h22

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Présumé Jean Moulin

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes