Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Le Glossaire de Francis,
Jacques, Prosper, René et tous les autres ...

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z les nouveautés

 

F
à FL

 

Astuce !

En cliquant sur une vous lancez une recherche de ce terme dans les contributions et sujets du forum


F/O - Flight Officer - Grande-Bretagne Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

FAFL - Forces Aériennes Françaises Libres - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Fall Weiss - Allemagne nazie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Nom de code de l'invasion de la Pologne le 1 septembre 1939.


Feldkanone - FK - Allemagne Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Canon de campagne


Félix Broche - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Colonel Félix Broche (1905-1942).
Commandant de la Cie autonome d'Infanterie de Marine à Tahiti, Félix Broche rallie, dès septembre 40, la France Libre et met sur pieds un corps expéditionnaire qui deviendra le Bataillon du Pacifique (BP1).
Le colonel Broche est tué le 4 juin 42 lors des combats de Bir-Hakeim.
Compagnon de la Libération - Biographie


Ferdonnet (Paul) - Allemagne nazie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Le "traître de Stuttgart" est un fils d'instituteur né à Niort en 1901. C'est dans L'Action française qu'il signe ses premiers articles. Nommé correspondant à Berlin, il collabore à différents quotidiens français durant les années 30. Il publie alors des livres vantant les mérites du IIIe Reich et crée à Paris, puis à Berlin, l'agence de presse Prima et Prima Dienst. En septembre 1939, il choisit de rester à Berlin où il travaille pour le service des langues étrangères de la Reichsrundfunk. (radiodiffusion du Reich) En octobre 1939, le patronyme de celui qui est devenu le "traître de Stuttgart" est divulgué par la presse française.
Si son influence réelle a été beaucoup exagérée, durant la drôle de guerre ses émissions étaient suivies par les soldats, surtout par les mobilisés dans la ligne Maginot au point que le gouvernement dut lancer une contre-propagande afin de limiter l'effet des rumeurs et mensonges diffusés par le poste nazi.
Arrêté à la fin de la guerre, Ferdonnet est jugé, condamné à mort et fusillé en juillet 1945 pour trahison.


Fernand de Brinon - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

(1885-1947) Fernand de Brinon était désigné, le 3 novembre 1940, comme chargé de mission à Paris avec rang d'ambassadeur et recevait, le 18 décembre, le titre de délégué général du gouvernement français pour les territoires occupés. Avant guerre, il avait été rédacteur aux "Débats" jusqu'en 1930, puis directeur du quotidien financier "L'Information" jusqu'à sa démission en novembre 1938. Premier journaliste français à interviewer le chancelier Hitler ("Le Matin" du 22 novembre 1933), il a été membre du comité directeur de France-Allemagne fondé en 1935 par Otto Abetz. Membre du comité d'honneur du groupe Collaboration, il fait aussi partie du comité de fondation de la LVF, dont il deviendra le président en 1943. En septembre 1944, à Sigmaringen, Brinon sera président de la Commission gouvernementale formée avec Luchaire, Darnand, Déat et Bridoux. Il sera condamné à mort et exécuté en avril 1947.


FFC - Forces Françaises Combattantes - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

En juillet 1942, la France Libre devient la France Combattante. Ses forces agissant à l'extérieur gardent leur sigle : FFL. Mais les mouvements intérieurs dépendant de son autorité s'appellent désormais les FFC


FFFC - Free French Flying Column - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

La "Colonne Volante" de la France Libre pour les Anglo-Saxons.
Voir "Colonne Volante".


FFI - Forces Françaises de l'Intérieur - Résistance (France) Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Créées par ordonnance du CFLN (Comité français de libération nationale) le 1 février 1944, les FFI réunissent, en principe, l'ensemble des mouvements de la Résistance intérieure. Le 28 août, après la Libération, le général de Gaulle décide leur incorporation dans l'armée régulière et la dissolution de leurs état-majors


FFWD - Free French of Western Desert - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

C'est ainsi que les Britanniques désignaient les Français libres combattant à leurs côtés dans le "Western Desert".
FFWD pourrait tout aussi bien se traduire, pour les francophiles, par "Forces françaises du Western Desert".


FHO - Fremde Heer Ost - Allemagne Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Service de renseignement - récolte et analyse - sur le front de l'Est.
Voir aussi : Gehlen Reinhard.


FHQu - Allemagne nazie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Abréviation de Führerhauptquartier (Quartier général du Führer). Il s'agit des différents postes de haut commandement de la Wehrmacht à partir desquels Hitler dirige les opérations militaires hors de Berlin. Construites en dur, ces centrales comprennent une infrastructure opérationnelle très complète: bunkers, corps de logis, installations de défense, terrain d'aviation ou gare ferroviaire à proximité...


FI - Front de l'Indépendance - Belgique Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Par analogie avec la France, on confond souvent FFI (Forces françaises de l'intérieur) et FI (Front de l'Indépendance), mouvement de résistance belge. Sa création par le Parti communiste belge remonterait à 1941 lorsqu'il fut décidé de réunir les divers groupes armés, comités de lutte syndicale, etc... qui s'opposaient dès 1940 à l'occupant allemand.


FK - Feldkanone - Allemagne Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Canon de campagne


FLAB - die Fliegerabwehr - Suisse Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Défense contre avions (DCA) suisse.
REMARQUE : A ne pas confondre avec la Flak (Flugzeugabwehrkanone), pendant allemand la Flab (Fliegerabwehr) suisse


FLAK - Flugzeugabwehrkanone - Allemagne nazie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Défense antiaérienne allemande

-

REMARQUE : A ne pas confondre avec Flab (Fliegerabwehr), pendant suisse de la Flak (Flugzeugabwehrkanone) allemande.
 
Bien cordialement,
François


Flandin (Pierre-Etienne) - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

(1889-1958) Pierre-Étienne Flandin occupe le portefeuille des Affaires étran­gères du 14 décembre 1940 au 9 février 1941. En mars 1938, lors de l'Anschluss, il s'opposa à toute intervention en faveur de l'Autriche. Après Munich, il avait adressé à Hitler un télégramme de félicitations, ce qui provoqua, notamment, la scission de son propre parti, l'Alliance démocratique. Pendant la drôle de guerre, il a fait partie du Comité de liaison parlementaire pour la défense de la paix. Il vota les pleins pouvoirs à Pétain. En octobre 1942, il passera en Algérie. Arrêté en décembre 1944, il sera condamné en juillet 1946 à cinq ans de dégradation nationale, peine relevée aussitôt.


Fliegerabwehr (die) - FLAB - Suisse Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Défense contre avions (DCA) suisse.
REMARQUE : A ne pas confondre avec la Flak (Flugzeugabwehrkanone), pendant allemand la Flab (Fliegerabwehr) suisse


Fliegerkorps - Allemagne Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Corps d'armée aérien


Flight Officer - F/O - Grande-Bretagne Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Flugzeugabwehrkanone - FLAK - Allemagne nazie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Défense antiaérienne allemande

-

REMARQUE : A ne pas confondre avec Flab (Fliegerabwehr), pendant suisse de la Flak (Flugzeugabwehrkanone) allemande.
 
Bien cordialement,
François

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z les nouveautés

 

Ou venez discuter d'une définition dans "A livre ouvert ..."

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

index.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.06 s  6 requêtes