faudrait savoir! - De Gaulle et Giraud - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

De Gaulle et Giraud / Michèle Cointet

En réponse à -2
-1Si l'on veut... de françois delpla

faudrait savoir! de arcole le dimanche 16 juillet 2006 à 10h21

Sauve qui peut individuel, ou manoeuvre d'ensemble orchestrée par le génial Adolf?
C'est l'un z'ou l'autre, mon adjudant, mais pas l'un z-et l'autre.
Dés 1950, Georges Blond, dans "l'agonie de l'Allemagne" a souligné les rivalités et les haines qui nourrissaient, les uns contre les autres, les divers gangsters qui tentaient de se faire passer pour des dirigeants.
Il est surréaliste de prétendre que Hitler aurait pu attribuer des rôles à chacun "Toi, tu fais le gentil avec les Russes, toi, tu vas contacter les Suédois, et par eux, les Américains, toi tu vas proposer une paix séparée en Italie, etc..."

Sa trés violente réaction contre la trahison de Goering, à laquelle l'influence de Bormann n'est pas étrangère, démontre qu'il n'a été le "chef d'orchestre" de rien du tout. Chaque nazi a tenté de négocier sa survie politique et sa survie tout court, en se désolidarisant du Fuhrer, attitude logique en face de l'irréductibilité suicidaire du "grand homme". Seul Goebbels semble avoir été fidéle jusqu'au bout.(Je dis bien "semble"...)

Ils ignoraient que pour les alliés, la cause était entendue, et qu'ils jetteraient tous les bébés avec l'eau du bain, parce que plus rien de sain ne pouvait exister en Allemagne nazie. L'exigence de capitulation sans condition est la conséquence logique des diverses filouteries et reniements de traités des années d'avant guerre.
Certains historiens ont tenté de plaider que Hitler avait été "génial" entre 1936 et 1939 parce qu'il avait fait des conquêtes sans se battre; en réalité, il s'est décridibilisé à jamais en tant que dirigeant véreux et sans parole, et il a décridibilisé toute l'Allemagne avec lui.
Le rejet global et unanime de 1945 a été scellé à Munich en 1938.

On ne peut que sourire devant l'inconscience ingénue de Himmler, qui s'apprêtait à rencontrer Eisenhower, et qui se demandait s'il allait lui faire le salut nazi, ou simplement lui serrer la main!

*** / ***

lue 1067 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Le voilà !... de françois delpla 16 juil. 2006 11h04
2 quel télégramme? de arcole 16 juil. 2006 16h00
3 C'est pourtant simple... de françois delpla 16 juil. 2006 16h08
4 Simple pour vous........ de Prosper Vandenbroucke 16 juil. 2006 16h50
5 Allons bon ! de françois delpla 16 juil. 2006 17h02
6 Et bien voila, Merci M. Delpla de Prosper Vandenbroucke 16 juil. 2006 17h12
6 Interessant point de vue mais... de Etienne Lorenceau 16 juil. 2006 17h41
7 La preuve par Himmler de françois delpla 16 juil. 2006 17h59
8 Un raccourci contestable ne raison de certains faits de Etienne Lorenceau 16 juil. 2006 19h25
9 très vite de françois delpla 16 juil. 2006 20h10
10 Rapport d'interrogation de schellenberg de Etienne Lorenceau 16 juil. 2006 21h08
11 Hitler et Parkinson de Francis Deleu 22 juil. 2006 22h04
12 Otto Katz de Etienne Lorenceau 05 févr. 2015 15h31
7 En des termes plus séants ! de Francis Deleu 21 juil. 2006 23h32
8 Je plaide coupable de Etienne Lorenceau 05 févr. 2015 15h32
1 mieux vaut tard... de françois delpla 06 févr. 2015 11h48
2 Coordination de Etienne Lorenceau 06 févr. 2015 14h21


 

Participer à l'ensemble du débat sur De Gaulle et Giraud



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes