Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Courage Alone: The Italian Air Force, 1940-1943 / Chris Dunning

En réponse à -5 -4 -3 -2
-1CR 42... de d.zambon

disproportion des matériels de arcole le dimanche 19 mars 2006 à 15h29

Mais tout à fait d'accord! Il fallait être un as de grande qualité pour abattre un avion ennemi disposant de performances et d'armement supérieurs.

Nos pilotes de Morane 406 et de Curtiss, s'épuisaient à cribler de petits blombs les bombardiers, et devaient se succéder à plusieurs pour finir par le faire tomber. En revanche, contre le Me 109, ils n'avaient aucune chance.

Le Fiat CR 42 était à peu prés équivalent au Gladiator, mais le rapport qualitatif avec le Hurricane n'était pas aussi grand que vous le dites.
La RAF même pendant la Bataille d'Angleterre, consciente que le Hurricane NE POUVAIT pas affronter le Me 109, le limitait aux attaques de bombardiers.
Seul, le Spitfire pouvait tenir tête à la machine à tuer de chez Messerschmitt, et encore aux prix de nombreuses versions successives répondant aux versions améliorées allemandes.Le Spit 1 a affronté le 109 E, puis le Spit V, le 109 F, et le Spit IX le 109 G.

Il n'est pas surprenant que les as de la Luftwaffe aient acquis un énorme palmarès, n'ayant eu a descendre que des avions surclassés, et pendant des années, du PZL au I.16 Rata.

Il n'est que voir les inventaires des aviations Polonaise, Hollandaise, Belge, Française, Britannique (pour les premiers modèles), Yougoslave, Grecque, Soviétique, pour avoir un aperçu de l'incroyable bric à brac de canards boiteux que les aigles de Goering n'ont eu aucun mal à massacrer.
C'est tout l'avantage de la préméditation dans l'agression, on bénéficie d'une supériorité technique, au début.
Le pilote français qui a abattu en juin 1940, l'as Moelders, sur son Messerschmitt 109 (et qui a été abattu lui même peu aprés) a réalisé une prouesse infiniment plus méritoire que les pilotes de 109, pulvérisant au canon, des avions français surclassés, qui allaient 150 Km h. MOINS VITE..

Pour revenir au cas italien, et compte tenu que le Spitfire anglais était dérivé d'un hydravion de course de la Coupe Schneider, il est surprenant que les Italiens, challengers de cette course, avec le Macchi-Ansaldi qui atteignait 700 à l'heure, n'aient pas eu la volonté d'en extrapoler, eux aussi, un avion de chasse.

*** / ***

lue 592 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 c'est significatif... de d.zambon 19 mars 2006 16h19
1 AéM belge en mai 40 de Francis Deleu 19 mars 2006 16h43
2 Fiat CR 42 belges de marc artiges 19 mars 2006 21h18
3 Oups ! de Francis Deleu 19 mars 2006 23h16
1 Lieutenant Borowski Jan de G.P. 19 mars 2006 16h59
2 fallait y aller, oui de arcole 19 mars 2006 17h17
3 le cran des uns, mais pas des autres de d.zambon 19 mars 2006 17h44
4 allons bon! de arcole 19 mars 2006 18h04
5 mais non mais non... de d.zambon 19 mars 2006 18h41

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Courage Alone: The Italian Air Force, 1940-1943

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes