Masson n'a pas été que Schellenberg - Les secrets d'une reddition - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les secrets d'une reddition / Allen Dulles

En réponse à -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Supposition un peu trop complaisante de Etienne Lorenceau

Masson n'a pas été que "Schellenberg" de Christian Favre le mardi 24 février 2015 à 06h29

Essayez d'analyser la totalité de la personnalité de Roger Masson et pas uniquement sa relation avec Schellenberg.

Le problème auquel ni vous ni moi sommes responsables, est que l'histoire de la SGm est encore et toujours orientée aussi bien en France qu'en Suisse, dans le sens d'une victoire sur le nazisme incluant: les Anglos américains, les communistes (Soviétiques et résistance communiste) et les Forces de la France libre avec de Gaulle. Dans ce trio sont exclues à la fois les factions de droite de la Résistance française ainsi que la Résistance allemande ayant choisi la transmission de renseignements aux Alliés.

En Suisse par exemple, si vous parlez de Résistance française, il s'agit uniquement de communistes, les autres n'existent pas et je vous défie de trouver un reportage radio/TV parlant des liens de l'armée suisse avec la Résistance française.

Petite question en passant: avez-vous lu le travail de mémoire de David von Felten, analysant précisément les relations franco-suisses pendant la guerre et particulièrement sur les agents de renseignements agissant à la fois dans la Résistance et auprès des SR suisses ?

Mon attitude concernant à la fois la Suisse et ses responsables est d'établir un bilan et de ne pas uniquement me concentrer sur des faits positifs ou négatifs mais sur des faits positifs et négatifs. Toute l'histoire de la Suisse/SGm ne s'est faite, au cours de ces 25 dernières années, que sur le commerce avec l'Allemagne et sur les refoulements.

Donc pour revenir encore et encore à Masson, oui Schellenberg était une crapule nazie et oui Masson s'est compromis dans cette relation.

*** / ***

lue 1989 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes