Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre

Henri FRENAY / Robert Belot

En réponse à -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Se lever contre la divine surprise de Fabrice

Le manifeste d'Henri Frenay de Francis Deleu le dimanche 26 septembre 2004 à 21h31

Bonsoir,

En parcourant avec le plus grand intérêt toutes les réflexions à propos de l'engagement d'Henri Frenay; en constatant qu'il est fait référence au "Manifeste" d'Henry Frenay ainsi qu'indirectement - dans la première intervention de Fabrice - à l'ouvrage contestable et polémique de Charles Benfredj, je me demande s'il ne serait pas opportun d'ajouter ce livre dans notre collection "Livres de guerre". Pour ce qui concerne le vrai/faux manifeste, version Frenay/version Cordier, ce livre "L'Affaire Jean Moulin. La contre-enquête" a le mérite de produire des textes et procès-verbaux qui pourraient nous éclairer.... ou, plus vraisemblablement nous embrouiller un peu plus. Qu'en pensez-vous?

En attendant, le texte ci-dessous, condensé des pages 184 à 186 de "La nuit finira" recueillera certainement notre adhésion.

*** Insensiblement, depuis juillet 40, j'ai beaucoup évolué. En ce printemps 1942, après tout ce que nous avons vu et vécu, je me rappelle avec étonnement la dernière ligne de mon premier manifeste (du 27 juillet 1940) : "Puisse le Maréchal Pétain vivre assez longtemps pour assister au cou­ronnement de notre oeuvre."
Mais à cette époque, s'engager dans la lutte contre le nazisme et espérer en Pétain n'était nullement contradictoire et de Gaulle, à Londres, n'était qu'un inconnu dont la propagande officielle défigurait les traits.
Puis les événements ont marché... Au fur et à mesure que le Gouvernement du Maréchal cédait aux exigences alle­mandes et que, dans l'ordre intérieur, il prenait des mesures d'inspiration nazie, le fossé, lentement mais régulièrement, s'est creusé entre lui et nous...
Parallèlement à cette prise de conscience politique qui transparaît de plus en plus dans nos journaux et gagne en profondeur dans les rangs de la Résistance, s'est opéré un rapprochement avec les Forces Françaises Libres et leur chef, le Général de Gaulle. Dès la fin du printemps de 1941, j'en avais ressenti le besoin... pour éviter la dispersion des efforts, l'émiettement de la Résistance en groupes et groupuscules...
C'est autour de De Gaulle, pensais-je, qu'il faut se rassem­bler. . . placé dans la capitale du monde libre en guerre, visant comme nous à la libération et à la victoire : pouvant parler en notre nom, au nom des "silencieux", personne mieux que lui ne peut être le symbole et le porte-parole de la Résistance.
***

(*) Ce condensé des pages 184 à 186 a été repris de l'ouvrage de Benfrendj. Notons toutefois que la date du 27 juillet 1940 est un ajout par rapport au texte de Frenay. Nous savons que cette date est au centre de la douloureuse polémique entre Daniel Cordier et Henri Frenay.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 995 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Théoriquement ... de Jacques Ghémard 26 sept. 2004 22h27
2 Courage, Francis, courage ! de René CLAUDE 26 sept. 2004 22h49
1 A propos de la "contre-enquête" de Fabrice 27 sept. 2004 10h08
2 Discuter de TOUS les livres... ? de René CLAUDE 27 sept. 2004 10h55
3 un site .....pour patienter... de Laurent Boussaton 30 sept. 2004 20h28
4 Je vais lire ça attentivement de Jacques Ghémard 30 sept. 2004 22h52
2 Jean Moulin : Le politique, le rebelle, le résistant de Jacques Ghémard 27 sept. 2004 11h50
2 Malentendu ? de Francis Deleu 27 sept. 2004 21h18
3 Serait-il comme Jeanne d'Arc ? de Fabrice 28 sept. 2004 08h40
4 Quel cheminement... ? de René CLAUDE 28 sept. 2004 08h57

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Henri FRENAY

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes