Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


Edition du 24 février 2010 à 13h38

Pétain - Trahison ou sacrifice ? / Michel Boisbouvier

En réponse à -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Darnand oblat ? de Boisbouvier

En ce cas, on a oublié de le prévenir... de Nicolas Bernard le mercredi 24 février 2010 à 09h35

> La Milice a probablement économisé beaucoup de vies
> humaines car la France, comme les Balkans, comme l'URSS
> était un pays de maquis dont les chefs obéissaient
> parfois plus à Staline qui disait d'attenter à la vie des
> Allemands, qu'à de Gaulle qui disait de n'en rien faire.
> Si la Milice n'avait pas donné le gage d'une répression
> spécifiquement française cette répression aurait été
> spécifiquement allemande avec les conséquences que vous
> devinez aisément.

Foutaises. La répression est alors, en ce premier semestre 1944, supervisée par les Allemands, et le régime de Vichy y prête volontiers la main. La Milice, entre les deux, joue toujours son rôle de structure armée de l'Etat français, tout en ayant un contact direct avec l'occupant - c'est d'ailleurs ces rapports de confiance qui permettent notamment à Hitler de faire exécuter Georges Mandel par des Miliciens sous contrôle S.S., une hypothèse devinée par Jean-Pierre Azéma (Jean-Pierre Azéma, "La Milice", Vingtième Siècle, 1990, vol. 28, n°28, p. 101-102) et démontrée par François Delpla, Qui a tué Georges Mandel ?, L'Archipel, 2008.

La confiance allemande dans la Milice ne doit toutefois pas être exagérée. L'occupant ne se faisait aucune illusion sur la valeur combative de cette organisation, particulièrement médiocre. C'est pourquoi, par exemple, l'assaut contre le maquis des Glières sera mené par les Allemands, la Milice se contentant d'effectuer des tâches de bouclage (avec les nazis) et d'interrogatoire (musclé) des prisonniers. A ce titre, un rapport signale que "les soldats allemands fraternisent avec les Miliciens et ceux-ci cantonnent avec ceux là" (Azéma, op. cit., p. 100).

Le cas du maquis des Glières constitue une preuve supplémentaire de l'imbécillité profonde de la thèse faisant de la Milice un facteur d'assouplissement de la répression, comme en témoigne ce rapport du S.S. Hauptsturmführer Jewe du 10 mars 1944 : "Le commandant Knipping de la Milice [...] désire que le plateau soit bombardé sans ménagement par l'aviation allemande même si celle-ci est reconnue. Il espère avec cela détruire la plus grande partie ; le reste, à son avis, déposera les armes de lui-même" (ibid., p. 99). A ajouter à la longue liste d'atrocités découlant du régime de terreur imposé par la Milice.

Par ailleurs, à supposer que l'ex-anonyme persiste dans une telle foutaise, force est de constater qu'il se contredit une fois de plus (!), puisque ayant benoîtement écrit antérieurement qu'"Oradour a eu lieu le 10 juin 44, quatre jours après le débarquement de Normandie qui mettait les Allemands aux abois. A cette date le pauvre Maréchal était prisonnier depuis longtemps (fin 43) d'un surveillant nommé Renthe Finck. Celui-ci ne le quittait pas et dormait dans une chambre au même étage pour qu'il ne fasse pas de frasques. Tu dois bien te douter qu'il ne pouvait plus rien faire."

En d'autres termes : la Milice, émanation de l'Etat français, contribuerait à atténuer la répression nazie (en fait, c'est l'exact contraire), mais dans le même temps Pétain ne pourrait plus rien faire pour atténuer ladite répression. Une aporie de plus, qui rejoint cette liste déjà longue mais non exhaustive (l'ex-anonyme s'est en effet contredit à plus de cinquante reprises en trois mois).




> Je lisais hier un texte sur le Chambon sur Lignon.
> Quand les rafles des juifs était faites par la
> gendarmerie française les gendarmes prévenaient la veille.
> Quand elles étaient faites par la SS, elles se
> produisaient à l'improviste.
> Ça pose l'interrogation vertigineuse d'une oblation
> possible de Joseph Darnand.
> Isorni l'a évoquée.

Auteur, titre, édition et PAGE : décidément toujours adepte de la référence approximative, l'ex-anonyme...

En attendant, il se trouve que Darnand lui-même a répondu à l'"interrogation vertigineuse" de l'ex-anonyme. Ce pour la démentir (Les procès de la collaboration. Fernand de Brinon, Joseph Darnand, Jean Luchaire. Compte-rendu sténographique, Albin-Michel, 1948, p. 257) :

M. Joseph Darnand. - Je ne suis pas ceux qui vont vous dire Monsieur le Président, j'ai joué double-jeu. Moi, j'ai marché. J'ai marché complètement.

*** / ***

lue 3655 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Au Chambon sur Lignon de Boisbouvier 25 févr. 2010 13h30
2 déjà changé de sujet ? tu te caricatures ! à tes avions !!! de françois delpla 25 févr. 2010 14h01
3 Rendons justice ! de Francis Deleu 25 févr. 2010 15h27
2 C'est censé prouver quoi ? de Nicolas Bernard 25 févr. 2010 18h41
3 Qui falsifie qui ? de Boisbouvier 25 févr. 2010 21h45
4 Comme un chiot .............. de Léon BEL 26 févr. 2010 00h29
4 PNB grec ? de françois delpla 26 févr. 2010 08h00
4 Michel Boisbouvier tronque, dénature, falsifie... et se répète comme si de rien n'était de Nicolas Bernard 26 févr. 2010 09h52
5 Réfutons le réfuteur de Boisbouvier 26 févr. 2010 13h54
6 Ma conscience va très bien, merci de Jacques Ghémard 26 févr. 2010 15h37
7 sacré procès de Michel Auffret 26 févr. 2010 15h48
7 Abd-el-Khader ou Vercingétorix de Boisbouvier 26 févr. 2010 17h58
8 Le syndrome de Stockholm en dix points de Nicolas Bernard 26 févr. 2010 18h54
9 Tout faux ! de Boisbouvier 27 févr. 2010 07h56
10 Très drôle ! de Francis Deleu 27 févr. 2010 13h00
10 Tout tordu ! de Jacques Ghémard 27 févr. 2010 13h04
11 de plus de françois delpla 27 févr. 2010 13h33
10 Oui, Boisbouvier , je suis un ingrat ! de Léon BEL 27 févr. 2010 17h55
11 Encore l'anachronisme de Boisbouvier 28 févr. 2010 12h00
12 Gouverner c'est prévoir de Jacques Ghémard 28 févr. 2010 13h55
13 Lisez Klarsfeld de Boisbouvier 01 mars 2010 00h08
14 Michel Boisbouvier falsifie les écrits de Serge Klarsfeld de Nicolas Bernard 01 mars 2010 10h38
15 Je m'honore... de michel boisbouvier 24 juil. 2010 07h24
16 Honoré de quoi ? de Daniel Laurent 25 juil. 2010 13h09
14 Boisbouvier perd aussi la mémoire ! de Léon BEL 01 mars 2010 11h57
10 L'histoire des années quarante revue et corrigée par Michel Boisbouvier de Nicolas Bernard 28 févr. 2010 11h48
8 Il faudrait arrêter de mentir là-dessus de françois delpla 27 févr. 2010 08h59
9 Et il n'y a pas antinomie de Jacques Ghémard 27 févr. 2010 13h12
9 Révise ta copie de Boisbouvier 27 févr. 2010 19h18
10 Je suppose... de françois delpla 27 févr. 2010 19h47
11 Vous êtes des ingrats. de Boisbouvier 28 févr. 2010 01h08
12 Hitler , quel ingrat ! de Léon BEL 28 févr. 2010 11h19
12 Un Pétain peut en cacher un autre de Francis Deleu 28 févr. 2010 15h17
13 Je suis paumé de Boisbouvier 28 févr. 2010 19h40
14 Lisez-vous les réponses ? de Francis Deleu 28 févr. 2010 19h56
7 La famine chez les handicapés de Nicolas Bernard 26 févr. 2010 18h30
6 Foutaises déjà réfutées de Nicolas Bernard 26 févr. 2010 18h04
6 Mais de Michel Auffret 26 févr. 2010 18h27

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pétain - Trahison ou sacrifice ?

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes