Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Ce que savaient les Alliés / Christian Destremau

En réponse à -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1De drôles de collabos. de Boisbouvier

Comparaison n'est pas raison de Francis Deleu le vendredi 04 décembre 2009 à 18h38

comment expliquez-vous que les Juifs de Belgique sont morts à 50% alors que les Juifs de France sont morts à 20% ?
Nous y avons déjà répondu à plusieurs reprises, notamment Nicolas Bernard dans un tableau d'ensemble : Belgique : même configuration géographique que les Pays-Bas, ce d'autant que comme dans ce pays l'administration policière et militaire y est plus puissante, toutes proportions gardées, qu'en France, pour cause de menace britannique.


Ajoutons :
- rien ne distinguait un Belge d'origine juive d'un autre Belge. Ils étaient Belges, un point c'est tout ! Furent essentiellement concernés les ressortissants d'autres nations .... malheureusement recensés comme "étrangers".
- La majorité de ces personnes était concentrée à Anvers (comme à Amsterdam au Pays-Bas). En outre, la plupart résidait dans les quartiers autour de la Gare Centrale. Anvers (par rapport aux grandes villes françaises) était une ville moyenne. Il était aisé de boucler le périmètre de la gare centrale.
Notons au passage que Camille Huysmans, bourgmestre de la ville, l'un des formateurs du gouvernement belge en exil à Londres, exhorta ses administrés d'origine juive à s'exiler en Angleterre. Sans résultat ! Les Juifs se croyaient en sécurité.
Cette sécurité illusoire coûta la vie à une famille qui, lors de l'exode de mai-juin 40, trouva refuge dans le Midi de la France (en zone non occupée). Cette famille, inquiète des mesures antisémites qui s'accumulaient, décida, au prix de mille difficultés, de rentrer en Belgique croyant s'y mettre à l'abri. Mal leur en prit !

Une dernière précision ! La Belgique ne s'est jamais glorifiée d'être exempte de tout reproche. Elle a assumé son passé et il n'est pas glorieux. La collaboration y fut tout aussi active qu'en France.
La différence réside que - contrairement à la France - le pays était sous administration militaire et policière des nazis.
Enfin rappelons que les débats qui nous occupent s'inscrivent en regard des livres "Pétain - Trahison ou sacrifice" et "Vichy dans la Solution finale"

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 648 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 C.Q.F.D. de Boisbouvier 04 déc. 2009 22h07
1 Du bon usage du relief de Boisbouvier 05 déc. 2009 07h28

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Ce que savaient les Alliés

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes