Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Indigènes / Rachid Bouchareb

En réponse à -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2 -1*

j'en suis convaincu! de d.zambon le mercredi 31 mai 2006 à 20h37

Je suis en effet convaincu que les généraux n'avaient strictement rien à faire des crimes de leurs hommes, notamment en territoire ennemi. Et pour ce qui concerne l'Italie, l'occasion de se venger du "coup de poignard dans le dos" était trop belle. Cela dit, dans les camps de prisonniers tunisiens, de jeunes recrues italiennes et allemandes avaient déjà "tâté" de la virilité des "marocchini", couteau sous la gorge (les témoignages ne manquent pas). Certaines informations ne sont connues que lorsqu'on les cherche et il ne faut certainement pas compter sur les ouvrages de vulgarisation pour en référer. Un autre exemple me vient à l'esprit: dans un hors-série de la revue "batailles aériennes" consacré aux combats aériens franco-italiens (fallait du courage de sortir un numéro -fort intéressant- pour si peu de faits), les événements du 13 juin 1940 furent bien relatés mais un fait majeur occulté: le lynchage du pilote qui, parachuté, eut le malheur de tomber au milieu de la population d'Agay; les autres n'eurent la vie sauve qu'à l'intervention des gendarmes. Nicola Malizia, auteur bien connu et ami de votre serviteur, avait écrit un très bel article sur la défunte revue "Aérojournal" (le procès Clostermann a dû laisser des traces), retraçant avec exactitude les faits, ans une parfaite neutralité de ton. Un préambule avait même été rédigé afin que le lecteur lambda ne soit pas "choqué" à la lecture de ce fait méconnu et dont le but n'était pas de montrer du doigt les Français. Le directeur de la publication, quelques temps après,communiqua à Nicola, interloqué et vexé, qu'il ne "voulait plus jamais entendre parler de la Regia Aeronautica et des Italiens en général"; réaction dûe à un courrer des lecteurs "assassin"? Ou tout simplement de gros cons qui ne pigent rien à l'histoire? Raconter, reconstruire ls faits historiques, je me répète, ce n'est pas juger.

*** / ***

lue 754 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 replacons les faits... de Laurent Boussaton 31 mai 2006 21h02
2 Mon cher Laurent de d.zambon 31 mai 2006 22h02
3 mon cher Laurent II de d.zambon 31 mai 2006 22h05
4 un scoop? de arcole 31 mai 2006 22h56
4 Un peu de sang froid, David, voyons. de Laurent Boussaton 31 mai 2006 22h59
5 ben alors? de d.zambon 31 mai 2006 23h12
6 Ou alors ? de Laurent Boussaton 31 mai 2006 23h24
7 ben... de d.zambon 31 mai 2006 23h30
8 des pilotes français, je précise! de d.zambon 31 mai 2006 23h31
8 compréhensible de arcole 31 mai 2006 23h42
8 Tout a fait... de Laurent Boussaton 31 mai 2006 23h44
5 L'histoire du bombardier Fiat BR 20 de Francis Deleu 31 mai 2006 23h13
6 beau site de d.zambon 31 mai 2006 23h47
1 Plaidoyer pour les amitiés belgo-italiennes de Francis Deleu 31 mai 2006 22h51
2 je crois que... de d.zambon 31 mai 2006 23h01
2 Eh bien ! quelle liste ! de Leon 01 juin 2006 08h53

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Indigènes

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes