Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Henri FRENAY / Robert Belot

En réponse à -3 -2
-1Les habitants de la ville d'eau et la famille d'Astier de Jacques Ghémard

Les frères d'Astier vus par Kammerer de Francis Deleu le dimanche 01 juin 2003 à 22h36

Bonsoir,

Dans le chapitre consacré à la constitution, à Alger, du "Groupe des Cinq", Albert Kammerer ( "Du débarquement africain au meurtre de Darlan", p. 79) brosse un rapide portrait des trois frères d'Astier.

*** C'était un personnage singulier [Henri d'Astier, ndlr], appartenant à une famille où tous se distinguaient par quelque particularité. L'un de ses frères, François, commandant d'un groupe d'aviation, s'était dès l'armistice, mis au service des Forces libres à Londres. Il devait devenir général, puis ambassadeur à Rio jusqu'au milieu de 1946. Il était semi-royaliste en même temps de gaulliste. L'autre frère de Henri, était Emmanuel, fondateur du groupe "Libération"; il n'était pas royaliste, mais gaulliste et devait se brouiller avec ses deux frères (sur le terrain politique seulement), pour se rapprocher beaucoup des communistes.
(...) Henri d'Astier, de fière allure, portant beau, fanatique royaliste et ardent catholique, avait un véritable pouvoir hypnotique sur les jeunes, dont il savait obtenir une obéissance enthousiaste. ***

Une famille qui mériterait qu'on s'y attache... ne fut-ce que pour éviter les confusions.

Bien cordialement,
Francis.


(*) Groupe des Cinq: En Bref! Le groupe est formé d'un industriel, Lemaigre-Dubreuil, d'un diplomate, Jacques Tarbé de Saint-Hardouin, de Jean Rigault, ancien secrétaire général du quotidien "Le Jour", d'Alphonse Van Hecke, chef régional des chantiers de la jeunesse et d'Henri d'Astier de la Vigerie. Ensemble, ils préparent le ralliement de l'Afrique du Nord aux Américains lorsque ceux-ci débarqueront.

*** / ***

lue 594 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Henri FRENAY

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes