Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


Edition du 05 décembre 2009 à 14h53

Vichy dans la "Solution finale" / Laurent Joly

En réponse à -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Aucune contradiction de Boisbouvier

Ha ça c'est certain de Jacques Ghémard le samedi 05 décembre 2009 à 14h49

Vichy s'était fixé un but: sauver le maximum de choses et pour ce faire il a eu deux faces comme une seule médaille: la face interne et la face externe ou, si vous préférez, deux polarités (centripète et centrifuge)comme le système nerveux central. Le mythe de Janus ? ça doit vous dire quelque chose.


La face externe de Vichy, tournée vers sa population et la face interne, tournée vers ses adeptes et vers l'Allemagne.

Le problème c'est que la face tournée vers la population, a encore ses convaincus et ses serviteurs.

Les hommes de Vichy voulaient évidemment le bien de "la France", ce n'était pas des traitres ayant leurs intérêts en Allemagne. Mais je pense qu'ils étaient tellement convaincus de la victoire définitive de l'Allemagne que pour eux l'intérêt de la France était de servir les intérêts de l'Allemagne. Ce faisant ils ont donc déservi la France et servi l'ennemi. Traitrise de fait.

Mais ils savaient pertinemment que la population ne les suivrait pas aussi rapidement dans ce revirement complet. Il fallait donc lui faire croire que le but était autre et la convaincre progressivement ou la mettre devant le fait accompli. Les discussion pour savoir si oui ou non il faut demander l'assistance de l'aviation allemande en Syrie sont parfaitement révélatrice. Il ne faut pas une assistance continue qui provoquerait des oppositions parmi les soldats. Il faudrait donc une action décisive et comme elle n'est pas possible on y renonce. Et pourtant on la souhaite cette action, et dès les premiers jours.

*** / ***

lue 814 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 L'erreur paxtonnienne de françois delpla 06 déc. 2009 09h14
2 L'erreur delplaïenne de Jacques Ghémard 06 déc. 2009 10h03
3 une jacquerie typique de françois delpla 06 déc. 2009 11h16
4 Mais je revendique cette imprécision de Jacques Ghémard 06 déc. 2009 12h21
5 Dommage ! de françois delpla 06 déc. 2009 13h44
6 Est-ce que Paxton demande des excuses ? de Jacques Ghémard 06 déc. 2009 16h36
7 il ne manquerait plus que cela ! de françois delpla 06 déc. 2009 18h34

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Vichy dans la "Solution finale"

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes