Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 22 juin 2008 à 17h20

Bataille dans le ciel d'Allemagne / Jean-Yves LORANT et Richard GOYAT

En réponse à -4 -3 -2
-1Encore une erreur d'arcolique de Grozibou

Correction importante de Grozibou le dimanche 22 juin 2008 à 17h13

En réalité, sauf erreur de ma part, le Messerschmitt 109 était prévu avec DEUX mitrailleuses et non quatre, comme je l'ai indiqué par erreur. C'est en apprenant avec horreur que ses adversaires probables britanniques en auraient huit que l'état-major allemand a cherché frénétiquement à accroître la puissance de feu. (Ils auraient mieux fait de réfléchir avec horreur à l'armement, autrement plus puissant, des chasseurs français avec leur moteur-canon). Renforcer l'armement du 109 était possible seulement en ajoutant des armes dans les ailes (le montage d'un canon axial fut tenté et ce fut un échec jusqu'en 1941) mais, avec une conception plus proche d'un planeur aux lignes pures que d'un avion d'assaut, les ailes du Me 109 n'avaient pas du tout été conçues pour porter des armes ni même pas vraiment le train d'atterrissage (fixé au fuselage mais escamoté dans les ailes, et alors toujours supporté en grande partie par le fuselage). Une mitrailleuse légère pouvait à la rigueur se loger dans chaque aile mais certainement pas des boîtes de munitions, ni des chargeurs : il n'y avait pas la place en hauteur, dans l'épaisseur de l'aile. Les intéressés ont alors conçu un invraisemblable système de bande de cartouches qui faisait le tour d'une grande partie de l'aile, avec renvois par des poulies. Le plus surprenant, c'est que cela marchait! C'est seulement avec le Me 109 E-3, produit à partir de 1939, que le 109 a reçu un armement renforcé par un canon MG FF de 20 mm dans chaque aile mais, ainsi que je l'ai expliqué ailleurs, ce type de canon était très loin d'être satisfaisant et il fut remplacé dès que possible, à partir de début 1941, par un unique canon Mauser MG 151, mais de 15 mm seulement au début (les premiers mois), ce qui était encore insuffisant. Pour l'armement des chasseurs, la France avait environ deux ans d'avance sur l'Allemagne.

Remarque importante : vous noterez que c'est l'armement plus efficace des chasseurs français, avec leur(s) excellent(s) canon(s), qui a poussé la Luftwaffe à choisir aussi des canons. Malgré leur victoire dans la Bataille d'Angleterre, les chasseurs de la RAF, avec leurs huit mitrailleuses légères, n'ont nullement servi de modèle à ceux de la Luftwaffe, qui s'est au contraire concentrée sur l'amélioration des canons et n'a jamais augmenté le nombre de mitrailleuses (jamais plus de deux à partir de 1941; leur calibre passa à 13 mm vers fin 1941 ou en 1942).

*** / ***

lue 1251 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 appellation à géométrie variable? de arcole 22 juin 2008 17h44
2 Tant qu’à vouloir couper les cheveux en quatre... de olivierH 24 juin 2008 23h29
3 si vous voulez... de arcole 25 juin 2008 14h17
4 ce n'est pas ce que je veux qui compte de olivierH 26 juin 2008 22h17

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Bataille dans le ciel d'Allemagne

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes