Réalité de la dénazification et rôle des forces armées - L'Allemagne de Hitler - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre

L'Allemagne de Hitler / collectif

En réponse à -2
-1yes it was! de arcole

Réalité de la dénazification et rôle des forces armées de René CLAUDE le vendredi 06 octobre 2006 à 13h12

Merci. Bien sûr Jodl et Keitel ont été condamnés et pendus. Mais est-ce que le procès a été utilisé - au moment de son déroulement - par les Alliés pour leur campagne de dénazification, j'entends sur le plan "pédagogique" et politique, ou les prémices de la guerre froide freinèrent-ils cet effort ? A lire des témoignages, on peut avoir des doutes quant à la réalité et l'efficacité de la dénazification, particulièrement en ce qui concerne les forces armées du IIIe Reich. Au début de son roman, Jonathan Littell fait raconter à son personnage comment, avec de nombreux cadres SD-SS, il a repris une vie normale après avoir adopté un profil bas durant quelques années. Idem pour les généraux de la Wehrmacht qui ont participé, certains avec zèle, aux exécutions massives commises par les Einsatzgruppen à l'Est. (Hoth, Manstein, Reichenau ont appliqué avec entousiasme le terrible ordre concernant les juifs et les commissaires politiques.)
Il fallut la publication des mémoires de vétérans (von Kageneck, par ex.) et l'exposition itinérante au début de ce siècle en Allemagne sur les crimes de guerre commis par la Wehrmacht seulement pour que les nouvelles générations prennent (enfin !) conscience de l'implication des soldats et des officiers allemands dans les crimes. Longtemps, les officiers allemands chargèrent le SD et la SS pour se blanchir de leurs actes. C'était pratique.

Bien cordialement.

RC

*** / ***

lue 1047 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Le mythe des fifties/sixties de arcole 06 octo. 2006 17h54
2 A propos de T. Plievier... de René CLAUDE 06 octo. 2006 18h46
3 Trois titres de arcole 06 octo. 2006 19h16
4 C'est juste... de René CLAUDE 06 octo. 2006 22h15
4 En images de Francis Deleu 06 octo. 2006 23h09
5 Premiers J'AI LU... de René CLAUDE 07 octo. 2006 12h08
6 En bleu de Francis Deleu 07 octo. 2006 12h54
7 Différence de ton... de René CLAUDE 07 octo. 2006 13h13
3 Theodor Plievier de arcole 06 octo. 2006 22h09
4 Merci de ces éléments. Cordialement. de René CLAUDE 06 octo. 2006 22h13


 

Participer à l'ensemble du débat sur L'Allemagne de Hitler



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes