Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre

Service secret / Georges A. GROUSSARD

En réponse à -2
-1Sorry : l'année de parution de Service Secret, 1940-1945 est 1964 et non 1967. de René CLAUDE

A côté de la plaque et passage en Suisse de René CLAUDE le lundi 19 juin 2006 à 19h05

Le "brave" Goussard a mis complètement à côté de la plaque. Il s'est leurré tout seul avec sa position politique intenable. De retour de son périple londonien - où il n'a rien obtenu -, il retourne chez le Dr Ménétrel dont Belot écrit justement : il sait tout mais ne peut rien (ou si peu), qui a confondu la politique avec l'art du ragot. Groussard pour salaire de sa peine est arrêté et envoyé en résidence surveillée. En mai (1941), Darlan signe les protocoles de Paris avec Abetz. Groussard est vraiment out. Libéré mais surveillé le 31 décembre 1941, il est à nouveau interpellé le 26 mai 1942 et renvoyé en résidence forcée à Vals-les-Bains où Berty Albrecht (la compagne de Frenay), également arrêtée, lui remonte le moral ! Après une grève de la faim et des SOS lancés à ses derniers soutiens à Vichy, Groussard est libéré en juin 1942. L'invasion de la zone dite libre le 12 novembre 42 par les armées du Reich l'incite à passer en Suisse où il installe son bureau le 23 novembre 1942.
Depuis Genève, il va réactiver ses connections et en créer de nouvelles pour monter un réseau de renseignement.
Belot :
Groussard, dans ses Mémoires, proclame qu'il a demandé aux services spéciaux britanniques de transmettre un télégramme au chef de la France combattante pour lui annoncer qu'il se mettait désormais à sa disposition. Je n'en ai trouvé nulle trace dans les archives britanniques. Le chemin pour l'Angleterre, il le savait, passait par la Péninsule ibérique plus que par Genève..
Ce n'est pas Rémy, le fondateur et animateur inlassable du Réseau Notre-Dame, premier réseau de renseignement gaulliste qui eût dit le contraire !

RC

*** / ***

lue 893 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Jean Moulin... de René CLAUDE 19 juin 2006 19h15
1 Contrôlé par l'IS à Genève... de René CLAUDE 19 juin 2006 19h49

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Service secret

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes