Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre

Service secret / Georges A. GROUSSARD

En réponse à -3 -2
-1A côté de la plaque et passage en Suisse de René CLAUDE

Contrôlé par l'IS à Genève... de René CLAUDE le lundi 19 juin 2006 à 19h49

A Genève, Groussard est rapidement contrôlé par le représentant de L'Intelligence Service en Suisse romande, Victor Farrell, sous sa couverture de vice-consul. Pour informer les Britanniques, on a vu que Groussard sut réactiver efficacement ses contacts en France maintenant totalement occupée. Il créa alors le réseau "Gilbert", appuyé discrètement par des officiers du SR suisse de Masson, en particulier par le capitaine Clément. Bientôt, Farrell lui amènait un sous-lieutenant qui deviendra son adjoint : André Devigny (qui contrôlera Edmée Délétraz.)
Pour Belot comme pour d'autres historiens de la Résistance, Groussard était un chef de réseau bien informé. Mais il écrit qu'il est à l'heure actuelle encore difficile d'évaluer son bilan clandestin, les Britanniques ne lui ayant pas donné accès au dossier Groussard...
Le biographe de Frenay remarque aussi que Groussard s'est néanmoins lui-limité dans sa chasse aux renseignements : il ne faisait pas confiance aux civils des réseaux et ne voulait s'entourer que de cadres qui fussent d'ex-pros du renseignement. Le colonel n'avait pas saisi la singularité de la résistance au nazisme et à Vichy. Pour Belot, le résistant, soldat sans uniforme, est fondamentalement un révolutionnaire, du moins à partir de l'année 1942. D'où le mépris de ce colonel pour les non-militaires et les "amateurs" qui peuplent les mouvements de résistance et les réseaux de renseignement.. (p. 213.)

RC

*** / ***

lue 982 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Service secret

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes