Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Pétain - Trahison ou sacrifice ? / Michel Boisbouvier

En réponse à -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6* -5 -4 -3 -2
-1La déclaration gaullienne à Odic : une citation apocryphe de Nicolas Bernard

Non, ce n'est pas un apocryphe de CHASTEL Bastien le dimanche 05 avril 2020 à 00h25

Cette citation ne sort pas de nul part comme vous le prétendez.Sa véritable pensée, De Gaulle la livrera au général Odic, venu le rejoindre à Londres en novembre 1941, comme le rapporte Kenneth Pendar, (« Dilemme France-Etats-Unis », pp. 336-43) : déclarations cent fois reproduites et qui n’ont jamais été démenties. Comme Odic évoquait le danger de la conclusion d’une alliance Franco-allemande, de Gaulle lui lança textuellement : « Il faut au contraire que la France soit en guerre aux côtés de l’Allemagne afin de prouver la culpabilité de Vichy. »
Un autre jour, De Gaulle lâche à Odic cet aveu : « N’avouez jamais que l’armistice ne pouvez pas être évité ! »
Abasourdi, le général Odic compris. Il nous dit : « D’un seul coup le voile se déchirait et je devais conclure qu’à Carlton Gardens, on ne faisait pas la guerre à l’Allemagne, mais à Vichy… Tout le gaullisme était dans la réponse de son chef. Son cynisme en est la synthèse… Tant pis si la France en meurt et si les alliés en pâtissent… C’est une rupture systématique de l’unité française. »
Enfin, Odic manifestant son désaccord, De Gaulle trancha : « Puisque vous pensez ainsi, vous n’avez qu’à retourner en Afrique du Nord et je vous ferez la guerre. »
Kenneth PENDAR était un diplomate américain qui a été vice-consul à Marrakech et Casablanca en 1942 et 1943. Il a publié ses mémoires, où il raconte ses expériences et activités en temps de guerre, dans deux livres, Adventure in Diplomacy: Our French Dilemma et aventure dans la diplomatie.
Au contraire, chez De Gaulle, tout le prouve: Mers El Kébir, L'affaire de Dakar, la Syrie où il fît combattre des français contre des français, l'assassinat du commandant en chef des armées française, l'amiral DARLAN, puis la tentative d'assassinat de son successeur le général GIRAULT, Son pacte d'alliance avec Staline, l'annulation de l'offenssive du Danube, le blanchiment de l'armée avant le passage du Rhin, l'assassinat des tirailleurs Sénégalais au camps de Thiaroye, l'intégration de cinq ministres communistes dans son gouvernement provisoire qui appelaient en 39-40 à la désertion des régiments, au sabotage des usines d'armement et à fraterniser avec les soldats allemands, dont Maurice Thorez déserteur de son régiment et réfugié à Moscou auprès de Staline, L'épuration, 100 000 morts qui ne servit qu'à éliminer les opposants et non les véritables collabos; l’Indochine où par l'intermédiaire de l’amiral d'Argenlieu il fait capoter les accords de paix pourtant signés, faisant déclencher la guerre d'Indochine; l'Algérie où après s'être engagé par des déclarations sciemment mensongères, il trompa tout le monde en s'alliant avec l'ennemie de la France, le FLN qui ultra minoritaire était vaincu, engendrant KO, massacres avec les pires horreurs, de français musulmans fidèles à la France et de pieds-noir, qui se compte en centaine de milliers, dont nombreux étaient des anciens combattants de l'armée d'Afrique, libérateurs en 44, en même temps que la perte d'un territoire national et avec des ressources d'énergie pétrolifère et gazière qui manquent tant à la France depuis; les essais de la bombe atomique dans le Pacifique, d'où il s'enfuit précipitamment après l'explosion en laissant la population venue nombreuse sans aucune protection contre les radiations. Des décennies après, des hommes, des femmes en meurs toujours et une multitude d'enfants sont nés avec des anomalies. Le massacre des populations du Cameroun en 1964 par l'armée gaullienne, mitraillées dans les villages et bombardées au Napalm. Et ce n'est qu'un très rapide extrait des exploits de Charles de Gaulle. La France n'a pas finie de payer l'imposture gaullienne. Vous n'avez pas l'air de réellement connaître le personnage en dehors de la propagande de la légende qu'il s'est construite. Antoine de Saint-Exupéry :
« J’aurais suivi De Gaulle avec joie contre les Allemands, mais je ne pouvais le faire contre les Français… Il me semblait qu’un Français de l’étranger devait se faire le témoin à décharge, et non à charge de son pays… Si je n’étais pas gaulliste, c’est que leur politique de haine n’était pas pour moi la vérité » … « Le gaullisme, un fascisme sans doctrine »
-Jean-Monnet en 1943 :
Il faut se résoudre à conclure que l'entente est impossible avec De Gaulle, qu'il est un ennemi du peuple français et de ses libertés, qu'il est un ennemi de la construction européenne (et) qu'en conséquence, il doit être détruit dans l'intérêt des Français.

*** / ***

lue 1398 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 2020, année propice de françois delpla 05 avril 2020 15h51

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pétain - Trahison ou sacrifice ?

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes