Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

La Grande Guerre - Une histoire franco-allemande / Jean-Jacques Becker et Gerd Krumeich

En réponse à -5 -4* -3 -2*
-1Faut-il guillotiner les guillemets ? de JARDIN DAVID

Parenthèse sur les guillemets de Francis Deleu le samedi 23 mars 2013 à 16h21

Bonjour,

Le vieux ronchon, entre guillemets, que je suis, s'est penché sur l'évolution sémantique de l'usage des guillemets.

- Dans les années d'après-guerre, tout écolier, digne de ce nom, traînait dans son cartable la Bible de la grammaire c'est-à-dire Le Bon Usage de Maurice Grevisse.
Dans mon édition de 1947 :
"... s'emploient au commencement et à la fin d'une citation d'un discours direct, d'une locution étrangère au vocabulaire ordinaire ou sur laquelle ont veut attirer l'attention"
- Dans le Dictionnaire des difficultés de la langue française (1971)
"... s'emploient pour faire ressortir un mot, une expression dans une phrase, parfois en opposition avec l'italique."
- Le gros Petit Robert (1974)
".... employé pour isoler un mot, un groupe de mots, etc. cités, rapportés ou simplement mis en valeur"

Le Petit Robert ajoute :
"au figuré : Entre guillemets : prétendu, soi-disant"
- Le Larousse (2010)
"... s'emploie pour mettre un mot en valeur ou signaler une citation
fig : entre guillemets : se dit d'une expression, d'un mot qu'on ne prend pas à son compte
"
- Wikipedia montre plus précisément l'évolution sémantique de l'usage des guillemets :
"(...) Ils sont parfois utilisés pour indiquer que le terme ou l’expression mis en exergue n’a pas sa signification littérale ou habituelle — on parlera alors de guillemets ironiques"
Bref, la forme figurée, qui s'écrivait en toutes lettres, a pris l'ascendant sur la forme initiale.
Enfin, sans m'en rendre compte, sur un autre forum où je participe occasionnellement sur la pointe des pieds, je mets les mots ou les phrases que je souhaite mettre en valeur, en caractères gras et italiques.

Bien grammaticalement,
Francis.

*** / ***

lue 528 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 C'est "clair" maintenant ! de JARDIN DAVID 23 mars 2013 16h59

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur La Grande Guerre - Une histoire franco-allemande

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes