Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Pétain - Trahison ou sacrifice ? / Michel Boisbouvier

En réponse à -23 -22 -21 -20 -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Lisez donc avant de répondre ... de JARDIN DAVID

re-re-dites de 13emeDBLE le vendredi 17 août 2012 à 10h45

Oui en effet, épargnez-nous vos redites, qui fuient le problème que je soulève :

Vous défendez un MAT que je n'attaque pas. En revanche, vous évitez de me répondre de l'ouverture de ces Marchés par votre Ferry à des opérateurs purement spéculatifs, et ce depuis l'abrogation des articles 421 et 422 du code pénal. Or c'est justement ce que je critique. Car voyez-vous, contrairement au catéchisme dominant de la science économique, la spéculation et l'ouverture des marchés à tous les opérateurs n'est pas une règle universelle comme la Loi de la gravité. C'est un choix politique, fait en France par Ferry en 1885 (avec un préalable nécessaire mais non suffisant vers 1856, et non 1881 comme je l'ai écrit, lorsque la Cour de Cassation écarte l'exception de jeu des opérations financières).

Ce qui signifie qu'avant 1885, tout opérateur qui intervenait sur un marché pour vendre ou acheter du blé par exemple, devait avoir les capacités de production, de stockage et de transport pour les quantittés concernées par ces opérations. Sinon c'était la prison !

Et pour autant, les Marchés fonctionnaient, ne manquaient pas ni de liquidités, ni d'investisseurs. Et le financement en France de la Première Révolution industrielle, de la construction des voies ferrées, etc... n'a pas été à ma connaissance entravé par cette absence de "modernité" des règles juridiques régissant les activités financières.

Vous refusez d'entendre cela, préférant y lire une critique obtuse des MAT en eux-mêmes. C'est malheureusement logique, puisque vous devez vraisemblablement faire partie de ces opérateurs...

Je note que vous avez tout de même la décence de m'épargnez les fadaises sur l'apport de liquidités aux marchés - argument "classique" pour justifier l'intervention d'opérateurs spéculatifs.

Je laisse au lecteur le soin de juger qui n'a pas répondu aux questions posées dans ce débat que vous évitez de placer là où je le place.

CM

*** / ***

lue 900 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 réponse en MP de JARDIN DAVID 17 août 2012 18h10
1 en complément de 13emeDBLE 26 sept. 2012 09h24
2 Mais oui ! de JARDIN DAVID 26 sept. 2012 19h53

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pétain - Trahison ou sacrifice ?

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes