Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


www.delpla.org, le site de l'historien François Delpla
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Site personnel de F. Delpla, Historien 1939-45 / François Delpla

En réponse à
-1Churchill et de Gaulle à Lilliput ? de françois delpla

une critique sur nonfiction de françois delpla le lundi 27 avril 2009 à 06h23

Un destinataire de cette lettre m'a informé de la parution d'une critique du livre sur Mandel :

Elle est presque aussi basse de plafond que celle du Patriote résistant ! Mais intéressante sur les ravages actuels du fonctionnalisme.

Je reproduis ici ma réponse :


******************************************************
Merci de cet intérêt !

Mes livres ont été, au total, peu commentés... et là gît peut-être une partie de l'explication de votre sévérité. Il semble que ma démarche vous déroute, aussi vais-je tenter de mieux la faire comprendre, à vous-même comme au visiteur de passage sur ce site.


Seul biographe français de Hitler à ce jour (et impatient de ne plus l'être), je ne me dis pas intentionnaliste, pour la bonne raison qu'il n'y a pas là une école mais une nébuleuse d'auteurs, dont les plus connus, comme A. Hillgruber ou L. Dawidowicz, me paraissent dans l'erreur sur des points essentiels. Le fonctionnalisme, en revanche, est une école, avec ses fondateurs, Broszat et Mommsen, et leurs continuateurs comme Burrin, Kershaw, Browning... et là je m'inscris clairement en faux. Leur façon de voir le nazisme comme un "processus cumulatif" lié aux besoins divers de la société allemande passe par une sous-estimation constante de la position de Hitler comme de ses capacités, même si la deuxième génération a mis un peu d'eau dans ce vin. Kershaw, par exemple, cerne nettement mieux le personnage de Hitler mais trouve encore le moyen de le dire, on ne peut plus inexactement, paresseux, et d'étudier chaque crise en elle-même, ignorant des traits permanents et essentiels présents dans presque toutes.

Vous êtes, consciemment ou non, nourri à ce lait. Que cela vous rende sceptique sur mon analyse est normal et sain, tant que votre scepticisme ne vous pousse pas à me lire en diagonale. Car il est très étonnant que vous réduisiez ma documentation originale aux dossiers du commissaire Courrier et au témoignage de son fils -dont vous méconnaissez d'ailleurs, et l'apport essentiel, et la place dans ma thèse. Ayant perdu de vue Mandel le 16 novembre 41, Courrier n'a évidemment rien à voir dans son assassinat, qui n'était nullement prévu à l'époque. En revanche, cette surprenante documentation est essentielle pour comprendre de façon nouvelle et beaucoup plus logique la genèse du procès de Riom, pendant laquelle le Reich faisait semblant d'exiger et la comparution de Reynaud et de Mandel, et leur exécution.

Vous semblez avoir survolé de très haut les trois derniers chapitres qui, à coup d'archives gravement vierges, pénètrent dans les arcanes de la Milice d'une part, du système de défense de ses membres après la guerre, d'autre part.

La culpabilité directe de Hitler n'est pas une fantaisie intentionnaliste, mais un fait documenté.

S'il découvre ceci à une heure, même en Sarkozye, non ouvrable, le lecteur peut en apprendre plus, avant de courir acheter l'ouvrage, en cliquant sur ce lien : .

*** / ***

lue 820 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Chouette ! de Daniel Laurent 27 avril 2009 08h08
2 Pemper-Schindler : préface en ligne de françois delpla 27 avril 2009 12h25
3 Voeu exaucé de Francis Deleu 02 mai 2009 22h08
1 Pétain, Reynaud et de Mandel de Jacques Ghémard 27 avril 2009 12h36
2 c'est pourtant limpide ! de françois delpla 27 avril 2009 14h54
3 Mais pourquoi serait-il attaché à proteger ces Juifs ? de Jacques Ghémard 27 avril 2009 16h07
4 mais enfin ! de françois delpla 27 avril 2009 16h52
5 Mais je ne parle pas de lutte des classes de Jacques Ghémard 27 avril 2009 17h10

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Site personnel de F. Delpla, Historien 1939-45

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes