Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Mémoires / Fernand de Brinon

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1De Brinon ment de Serge Desbois

De Brinon a-t-il protégé la France ? de Francis Deleu le dimanche 29 mars 2009 à 19h13

Bonsoir,

De Brinon se vante d'avoir "protégé la France". Dans l'hypothèse où de Brinon tenta d'intercéder pour ses proches et quelques personnalités en vue, qu'en fut-il dans la réalité ? Avait-il l'autorité nécessaire pour obtenir gain de cause ?

Maurice Rajsfus, Opération Etoile jaune, reproduit un certificat, daté du 1er mai 1943, délivré par Herbert Hagen (adjoint de Karl Oberg) chef de la section anti-juive du SD :
Le présent certificat exempte Madame de Brinon, née Franck, Jeanne-Louise, née le 23-6-1896, à Paris, domiciliée actuellement au château de la Chassagne, par Felletin (Creuse), des mesures réglementant le port de l'étoile juive, telles qu'elles ont été fixées le 29-5-1942, par la 8e ordonnance réglant le statut des Juifs.
La présente a effet immédiat et reste valable jusqu'au 31 août 1943, et permettra à Madame de Brinon d'établir, avec certificat, son ascendance.
[archives du CDJC]
Remarquons que cette dérogation, limitée dans le temps, comporte une clause suspensive enjoignant Madame de Brinon à prouver son ascendance. Nous ignorons quels furent les arguments avancés par son mari pour obtenir cette dérogation.

Ailleurs, Rajsfus mentionne un curieux document qui figure également aux archives du CDJC. Le document fait état d'une conversation entre Otto Abetz et l'un des conseillers d'ambassade, spécialiste des question juives. Les deux hommes s'interrogent sur les demandes de dérogations introduites par de Brinon. Pour Otto Abetz, la solution est des plus simples comme l'a suggéré Oberg : "Fernand de Brinon n'a qu'à démissionner. Et puis,si l'on entre dans le jeu des dérogations, il en proposerait d'autres.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 1183 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 de brinon a sauvé des Juifs de florence 24 octo. 2018 15h07
2 Ah ? de JARDIN DAVID 25 octo. 2018 23h15
3 c'est vrai mais... de françois delpla 26 octo. 2018 09h46
4 Brinon ambassadeur de Vichy ou agent allemand ? de Emmanuel de Chambost 28 octo. 2018 19h14
5 il ne faut pas non plus lui faire porter tout le chapeau de françois delpla 31 octo. 2018 09h18

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Mémoires

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes