Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Leclerc / Jean-Christophe Notin

En réponse à -4 -3 -2 -1*

J'ai un doute sur l'arme réelle des "canonniers" de Jacques Ghémard le mardi 22 novembre 2005 à 17h47

Le tribunal était compose d’un commandant (Armée d’Afrique), un capitaine (gaulliste), moi, un maréchal des logis (Armée d’Afrique) et un brigadier-chef (gaulliste). On appela la première affaire : il s’agissait de trois canonniers qui, un soir de goguette a Rabat, avaient tabasse un capitaine qui leur ordonnait ‘de ne pas gueuler si fort’. Le réquisitoire était d’une scandaleuse partialité (le procureur était gaulliste). Il commençait ainsi :
‘Le jour anniversaire de la bataille d’El Alamein a laquelle ils avaient participe, les canonniers….. allèrent célébrer l’événement au bar Balima. Vers 2 heures du matin, ils en sortirent en chantant et en proférant des injures a l’adresse du « Commandant en chef civil et militaire » (Giraud). Le capitaine de D… (Armée d’Afrique) leur fit des remontrances. Il s’ensuivit une rixe et le capitaine resta sur le trottoir sérieusement contusionne (rires étouffes dans la salle)’. L’avocat déclara ‘qu’en un tel jour’ les remontrances du capitaine de D… devaient être assimilée a une provocation. Tout le monde rigolait sauf le président du tribunal. Je ne trahirai pas le secret des délibérations : les 3 canonniers furent acquittes aux applaudissements de la salle.

Lorsque je rentrais à la popote, je racontais l’histoire à Waybaum. Il fut effare : ‘Vous été fous’ dit il. On se demande en effet comment Leclerc a pu faire d’un tel charivari une des grandes unités les plus prestigieuses de Armée Française.


Je vérifierais dès que j'ai terminé ma lecture, mais ce serait trois gars de la 1re Cie de chars que cela ne m'étonnerait pas.

A part ça Etienne, je propose de transformer cette contribution passionnante en véritables pages.

amicalement
jacques

*** / ***

lue 661 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Chaque temoignage offre sa lumiere de Etienne Lorenceau 22 nove. 2005 18h11
2 Oui, la suite !!! de Jacques Ghémard 22 nove. 2005 18h50
2 émotion de jean claude zimmer 16 mai 2016 11h14
2 Jacques Hertz mais aussi son frère Roger qui avec jean jacques Debain était au 1/3 RAC de bernard Debain 02 mai 2017 15h52
1 Les trois capitaines .... de Jacques Ghémard 22 nove. 2005 19h09
2 pugilats de Michel Auffret 29 mai 2017 12h00

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Leclerc

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes