La notoriété du général de Gaulle (2) - Journal de guerre - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Journal de guerre / Paul Struye

En réponse à -2
-1Encore !.........svp :) de Laurent Laloup

La notoriété du général de Gaulle (2) de Francis Deleu le jeudi 24 mars 2005 à 23h18

Bonsoir Laurent, bonsoir à tous,

La chance souriant aux audacieux, je poursuis le relevé des notes de Paul Struye à propos du général de Gaulle.
Une petite parenthèse préalable! Ce relevé de notes axées uniquement sur de Gaulle ne sont pas représentatives du livre qui épingle surtout les personnalités belges (entourage du Roi, notables, industriels, magistrats, clergé, militaires, journalistes collaborateurs, ...) bien connues en Belgique mais pas nécessairement en France ou en Suisse.

23 juillet 1940 :

Certains Français - des gens d'Action française, un armurier - écoutent passionnément De Gaulle et approuvent son action.
Précisément, De Gaule commente ce soir participation aviateur français à raid RAF sur l'Allemagne.


2 août 1940 :

Le général De Gaulle a été condamné à mort. Il n'y a décidément plus d'énergie, en France, que quand il s'agit de faire le jeu d'Hitler.

24 août 1940

Discours pénible de Baudouin, ministre Affaires étrangères français contre ... l'Angleterre et le blocus "qui frappe des femmes et des enfants".
Aussi longtemps que la France y participait, le blocus était parfait.
La France libre a vigoureusement répondu de Londres. Inouï que France officielle attaque l'Angleterre, dont la victoire est cependant la seule chance d'une résurrection française.


27 août 1940

Ce soir, le général Degaulle annonce triomphalement que la colonie du Tchad continue la lutte à ses côtés. C'est quelque chose. Mais, pour représenter "l'Empire" c'est maigre.

7 septembre 1940

Déjà, un remaniement du gouvernement français.. (...)
Weygand se rend en Afrique du Nord. Pour y faire piège à De Gaulle ?


4 octobre 1940

Mercredi, réquisitoire dur et pénible de l'amiral Muselier contre l'amiral Darlan. On confirme qu'à Dakar les Français "de Vichy" ont tiré sur les parlementaires des "Français libres". Or ces parlementaires étaient un aumônier, le P. d'Argenlieu et le petit-fils de Foch.
Pénible de constater que dans nos milieux du Palais (Frédéricq, Van den Heuvel, Van Cauberg) on semble éprouver plus de sympathie pour les capitulards de Vichy que contre Degaulle et ceux qui veulent continuer à se battre. Moi, qui ai toujours été pacifiste et peu militariste, je suis du côté de ceux qui luttent. Nos officiers sont du côté de ceux qui s'abandonnent. Paradoxal.


Voilà, voilà, Laurent! Nous en resterons là (provisoirement) avant que les éditions Racine ne nous rappellent les droits d'auteur. Quoique! C'est de la pub! Non?

Bien cordialement,
Francis.

PS. Nous avons respecté l'orthographe du nom du général de Gaulle telle qu'il est écrit par Paul Struye.

PPS. Alfred Fabre-Luce dans son "Journal de la France" écrit, volontairement à mon avis, le général Gaule. Pour exprimer son mépris ?

*** / ***

lue 1551 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes