Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Pétain - Trahison ou sacrifice ? / Michel Boisbouvier

En réponse à -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6* -5 -4 -3 -2
-1La déclaration gaullienne à Odic : une citation apocryphe de Nicolas Bernard

Non, il ne dialogue pas avec les morts de CHASTEL Bastien le lundi 06 avril 2020 à 00h25

Charles de Gaulle est mort en 1970 effectivement. C'est non en 2008, mais en 1948 que Kenneth Pendar rapporte cette citation qui lui fut faite par le général Odic, dans son livre "Dilemme France Etats-Unis" édité aux éditions Self. Kenneth Pendar était plutôt bien placé, puisqu'il était diplomate américain, second de Robert Murphy à Alger, lors de l'opération Torch et qu'il a joué un rôle déterminant dans l'organisation du cessez le feu entre français et américain. L'ex-anonyme ne tutoie pas le cosmos, cette citation étant très antérieur à la parution de son livre paru en 2008 si je suis vos indications, ainsi que très antérieur à la mort de De Gaulle, puisque c'est en 1948 que Kenneth Pendar en fait mention. Nicolas Bernard, ou ex-anonyme, je ne sais, n'aura fait que le reprendre. En 1949, il était repris dans le n°7 d'avril du magazine "Réalisme" consacré à l'action et au rôle de De Gaulle, avant guerre et pendant la guerre, dans une longue analyse très détaillée, que je tiens à disposition. Selon cet article écrit en 49, ces propos avaient déjà été reproduits un grand nombre de fois et jamais démentis. Rien d'étonnant et de nouveau à ce jour. Ce n'est pas la seule fois, loin de là, que des propos de De Gaulle ne sont pas démentis, ni par lui-même, ni par l'Elysées. Ca évite les polémiques et de faire surgir bien d'autres choses. Rien d'étonnant qu'un auteur l'ai repris en 2008 dans son livre. Peut-être n'a t-il pas livré sa source...
A propos de source, dans mon précédent message, j'ai omis de préciser la source de la citation de Jean Monnet:
Antoine de Saint-Exupéry : « J’aurais suivi De Gaulle avec joie contre les Allemands, mais je ne pouvais le faire contre les Français… Il me semblait qu’un Français de l’étranger devait se faire le témoin à décharge, et non à charge de son pays… Si je n’étais pas gaulliste, c’est que leur politique de haine n’était pas pour moi la vérité » … « Le gaullisme, un fascisme sans doctrine »
-Jean-Monnet en 1943 : Il faut se résoudre à conclure que l'entente est impossible avec De Gaulle, qu'il est un ennemi du peuple français et de ses libertés, qu'il est un ennemi de la construction européenne (et) qu'en conséquence, il doit être détruit dans l'intérêt des Français.
Note déclassifiée, adressée au secrétaire d'État américain Harry Hopkins, (cité par Éric Branca, "De Gaulle - Monnet ou le duel du siècle", Revue Espoir, n°117, novembre 1998, p 9).

*** / ***

lue 381 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Nicolas n'est pas mort... de françois delpla 06 avril 2020 04h38
2 en décevant cette attente... de françois delpla 07 avril 2020 04h46
3 aurais-je sans le vouloir... de françois delpla 09 avril 2020 20h25

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pétain - Trahison ou sacrifice ?

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes