Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les Tsiganes en France / Emmanuel Filhol, Marie-Christine Hubert

En réponse à -2
-1question : de JARDIN DAVID

Comparaison hasardeuse ! de Francis Deleu le lundi 31 octobre 2016 à 17h11

Bonsoir,
Faut-il faire un parallèle entre la condition des gitans gérés par Vichy, ceux de la ZO et ceux relevant de l'administration militaire allemande de Belgique (pour le nord de la France) ? JD
Il est toujours hasardeux de vouloir établir un parallèle entre ces diverses régions aux administrations différentes. Pour la Belgique et les département du Nord et du Pas-de-Calais, sous administration militaire allemande, nous avons déjà examinés le sort réservé aux Tsiganes ici : Les Tsiganes de Belgique

Points communs et disparités :

Sans entrer dans les détails, les mesures administratives de recensement et d'assignation à résidence des "gens du voyage" en Belgique et ensuite leur internement en France ont facilité les rafles et les déportations organisées par les Allemands
Pour rappel, en France, l'ordonnance allemande du 4 octobre 1940 décrète l'internement des Tsiganes dans des camps administrés par les autorités françaises et surveillés par des policiers français. Au total, environ 6 500 Tsiganes, de nationalité française pour la plupart, furent répartis entre les 30 camps d'internement dont 5 en zone libre.

Nous ne nous attarderons pas à comparer le zèle administratif des fonctionnaires chargés de mettre en place et d'appliquer les mesures imposées par les Allemands. Une petite anecdote cependant qui prêterait à sourire si elle n'était tragique. Lors des rafles en France, l'administration constata que 43 Belges avaient été internés par erreur au camps de Montreuil-Bellay. Ils furent aussitôt libérés. Malheureusement, lors de leur retour en Belgique, ils furent à nouveau arrêtés et transférés à la caserne Dossin de Malines. Ils figurent parmi les 351 déportés du convoi Z du 15 janvier 1944 à destination de d'Auschwitz-Birkenau.

Bien cordialement,
Francis

*** / ***

lue 1565 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les Tsiganes en France

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes