Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Feu sur Paris / Christophe Dutrône

 

Le 23 mars 1918, l’artillerie allemande tire sur Paris de Serge Desbois le dimanche 30 décembre 2012 à 11h05

Il a été dit que les canons allemands visaient la cathédrale de Paris.
Le jour inaugural de cette triste série, le 23 mars 1918, 21 obus de 210mm s’écrasèrent sur la capitale et sa banlieue.
Ils firent 15 tués et 36 blessés selon « L’Illustration »

Sur le plan de Paris de l’époque, nous constatons qu’une grande partie des obus frappèrent maisons et places suivant un trajet qui n’est pas celui se dirigeant vers la cathédrale de Paris (A )( trajet suivi sur Google Earth depuis le bois de Mont de Joie près de Crépy en Laonnois 49°37’21 N / 3°30’22 E ) mais un trajet vers la Tour Carré du Louvre qui est équidistante des frontières N/S et E/O de Paris( B ), les artilleurs allemands visant tout simplement le centre géométrique de Paris.

Auquel cas, la majorité des obus tombèrent à moins de 1 km de la trajectoire tirée depuis 120 km. Bel exploit pour l’époque !

Finalement, dans cette première série, un seul monument eut quelques égratignures
En ce 23 mars 1918 un obus, le 3ème inaugurant cette première série selon l’Illustration, frappa la cour intérieur de l’hôtel de Beauvais 68 rue François Miron.
100 ans ont passé. Nous n’avons pas vu de séquelles apparentes actuellement.

Cet hôtel particulier est chargé d’histoire :
-L’épouse du sieur de Beauvais, Catherine de Beauvais, bossue et borgne surnommé Catau la borgnesse (comme les personnages imaginaires de Laurent Gérra ), femme de chambre d’Anne d’Autriche, fut chargée de « déniaiser » comme on disait à l’époque, le futur roi de France « Louis XIV ». Insigne honneur.

-Mais surtout Mozart, ce surdoué âgés de 7 ans, y prit pension pour 5 mois le 18 novembre 1763 et se produisit dans un récital le 31 janvier1764.

Propriété de la ville de Paris, l’hôtel de Beauvais est actuellement le siège de la cour d’appel de la Juridiction Administrative.

*** / ***

lue 1118 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Emplacement du canon N° 2 du bois de Crepy qui bombarda Paris en 1918 de Serge Desbois 12 janv. 2013 19h19
1 Bombardements de Paris de Francis Deleu 25 janv. 2013 17h45

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Feu sur Paris

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes