Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Chasseurs d'espions et Autopsie d'une machination / Commandant Ladoux et Léon Schirmann

 

Mata Hari. Pour ou contre sa culpabilité. de Serge Desbois le mercredi 02 novembre 2011 à 08h08

Il est toujours très difficile de se replacer presque 100 ans en arrière. Un bond prodigieux a été accompli pendant ce siècle et les mentalités sont à l’opposé de ce qu’elles étaient il y a presque 100 ans.

C’est beau de « dire le droit » assis dans un fauteuil bien au chaud alors qu’il y a presque un siècle, la France était à feu et à sang : 1 million 200.000 morts et 4 millions de blessés.

Nul doute que si le procès de Mata Hari avait lieu maintenant elle serait acquittée avec un plaidoyer comme celui de Léon Schirmann.
Le doute bénéficie à l’accusé.

Mais nous sommes en 1917. Il n’y a pas de place pour le doute.
Remarquons que 25 ans après, lorsqu’on pensait q'un résistant avait probablement trahi, il était exécuté dans un bois alors même qu’il y avait un doute sur sa trahison. « À la guerre comme à la guerre »

Selon le capitaine Ladoux, Mata Hari a été reçu par lui, chef du contre-espionnage, en août 1916. Elle voulait se rendre en cure à Vitel « zone des armées » et voulait un laisser-passer. Quelle curieuse idée que d’aller dans cette endroit à coté duquel l’armée créait la base de Contrexeville pour bombarder en Allemagne.

Depuis plusieurs mois, elle était suivie et ses bagages étaient fouillés en son absence. En effet « l’Intelligence Service » qui l’avait arraisonnée et refoulée en France pour se rendre par mer en Hollande, abreuvait les services français, de messages disant que Mata Hari était une espionne au service de l’Allemagne.

15 jours après, Ledoux l’a revit. Elle lui avoua qu’à Berlin avant guerre elle avait été la maîtresse du Kronprinz (se vantait-elle un peu ?)

Elle voulait aussi se rendre à Stenay dans la banlieue de Verdun à cheval sur la ligne de guerre, pour se rapprocher de son amant russe combattant chez les Français ? En effet « un seul homme le peut, dit-elle, il a été aussi mon amant, c’est Craemer le plus gros fournisseur de l’Armée Allemande qui entre quand il veut au quartier général allemand. »

Craemer est le principal recruteur de « la nommée Fraulein Doktor », l’espionne en chef de l’empereur.

Mata Hari venait de signer son arrêt de mort.

D’autre part sont interceptés de la tour Eiffel, des messages cryptés suivant (dont nous avions le code) de l’ambassade allemande de Madrid vers Berlin : " L’agent H21 vient d’arriver à Madrid. Il a réussi à se faire engager par les services français mais il a été refoulé par la marine anglaise et il demande des instructions et de l’argent… Il me donne les renseignements suivant." ( Suivaient les emplacements d’un certain nombre de régiments français qui n’étaient pas tout à fait exacts dit Ladoux)

48 h après, réponse du grand quartier général allemand : "Dites à l’agent H21 de rentrer en France et d’y continuer sa mission.
Il recevra un chèque de 5000 frs tiré par Craemer sur le Comptoir d’Escompte "


Quelque temps après, Mata Hari se présenta au Comptoir d’Escompte pour retirer son chèque.

En prison elle a demandé au capitaine Ledoux : « Si je dis la vérité, ma vie sera-elle épargnée ?». Celui-ci se retira chez le magistrat instructeur qui refusera. « Dans ce cas, qu’on me ramène à la prison, je ne dirais plu rien ».

La dénommé « Fraulein Doktor » après la guerre faisait une tournée de conférence en Allemagne. On lui posait souvent la question en ce qui concernait Mata Hari. « Celle-ci, disait F.D., n’a pas rendu les services que l’on attendait d’elle »

*** / ***

lue 2781 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Femmes fusillées pendant la « Grande Guerre » de Serge Desbois 07 nove. 2011 07h12
2 Ottilie Voss de Jean-Pierre Pille 30 mars 2015 14h19
3 Ottilie Voß (Voss) de Prosper Vandenbroucke 30 mars 2015 22h03
1 Une espionne célèbre de la Grande Guerre: Mistinguett de Serge Desbois 08 nove. 2011 16h53
2 echange de bons procédés de Léon BEL 08 nove. 2011 23h20
3 Gaby Deslys et le roi du Portugal de Serge Desbois 09 nove. 2011 08h10
1 Les « Secrets de l’Histoire » diffusés le 24/2/2008 : Mata Hari de Serge Desbois 10 nove. 2011 17h51
1 Mata Hari. Exécution de Serge Desbois 12 nove. 2011 16h03
2 Asta Nielsen de ipsus 25 nove. 2016 16h46
2 recherche de Aubert jean françois 12 nove. 2018 15h56
3 Le coup de grâce de Ben El Mehli 19 nove. 2018 11h07

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Chasseurs d'espions et Autopsie d'une machination

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes