Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Chasseurs d'espions et Autopsie d'une machination / Commandant Ladoux et Léon Schirmann

En réponse à
-1Mata Hari. Pour ou contre sa culpabilité. de Serge Desbois

Une espionne célèbre de la Grande Guerre: Mistinguett de Serge Desbois le mardi 08 novembre 2011 à 16h53

Jeanne Bourgeois avait 39 ans au déclenchement de la guerre de 1914. Elle avait déjà un long passé d’actrice de Music-Hall et elle était très connue en Europe.


Elle avait pour amant, du moment, Maurice Chevalier, lui aussi chanteur et acteur de Music-Hall qui lui avait 26 ans et bon pour faire la Grande Guerre.

Dans les premiers jours du conflit, ce n’était pas encore les combats des tranchées mais la guerre de mouvement. Dans une charge de cavalerie, il prit un coup de lance dans le thorax de la part d'un Uhlan qui le désarçonna. Il fut fait prisonnier, blessé.

Il fut emprisonné au camp de Altengrabow entre Magdebourg et Berlin, camp qui devait servir aussi 25 ans après.

Mistinguett se demandait comment elle pourrait le faire libérer compte tenu de sa propre notoriété à elle dans toute l’Europe et pour cela elle décida de rentrer dans les services secrets français et revêtir le costume d’espionne.

Pour commencer, le service de renseignement lui confia d’abord de petits boulots, par exemple en Italie, écouter aux portes dans un hôtel où discutaient des plénipotentiaires allemands et Italiens. Mais malheureusement ils parlaient de transactions commerciales sans intérêt.

Elle a quand même réussi à faire coffrer un banquier qui était en réalité un dangereux espion.

Elle a fait disculper un journaliste français qui appartenait à un grand journal, accusé de collusion avec l’ennemi.

Mais c’était une espionne qui ne se prenait pas au sérieux et qui ne se doutait pas qu’elle risquait sa vie. Dans les salons parisiens, elle disait tout. La mère de Gaby Deslys, grande actrice aussi de Music-Hall disait : « on ne peut pas aller prendre le thé chez elle sans s’exposer à ce qu’elle raconte tout »

Pour faire libérer Maurice Chevalier, ce n’était pas commode.
Elle se mit en route pour la Suisse mais le soir elle se fit arrêter à Sens par les militaires et ne put joindre à Paris ses supérieurs des services de renseignements. Elle fut retenue une nuit dans une caserne et elle connut milles péripéties pour arriver à Berne.

Elle prit contact avec le chef des services de renseignements allemand en Suisse pour prendre des nouvelles de Maurice Chevalier. Celui-ci la reconnut comme actrice et organisa une petite fête en son honneur mais il se disait bien renseigné sur les agents français en Suisse et Mistinguett prit la poudre d’escampette.

Le SR l’envoya à Madrid. En effet le roi Alphonse XIII en 1916 avait tendance à se tourner vers les Allemands plutôt que vers les Français car il s’agissait de parfaire l’occupation du Maroc.
Mistinguett était connue aussi en Espagne, redressa la situation et l’Espagne entretiendra de bons rapports avec la France, le reste de la guerre.
Et pour couronner le tout, Alphonse XIII fit les démarches à Berlin pour faire libérer Maurice Chevalier qui réintégra Paris en 1916.

A la fin de la guerre, Mistinguett s’enticha d’un jeune de 16 ans son cadet, Charles Guesmar et Maurice Chevalier la quitta en 1919. Ainsi va la vie.

Le chef des services spéciaux d’alors, le commandant Massard s’étonna en 1922 qu’un ruban n’ait pas été épinglé sur la poitrine de Mistinguett.

*** / ***

lue 3288 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 echange de bons procédés de Léon BEL 08 nove. 2011 23h20
2 Gaby Deslys et le roi du Portugal de Serge Desbois 09 nove. 2011 08h10

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Chasseurs d'espions et Autopsie d'une machination

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes