Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

En réponse à -5 -4 -3 -2
-1Les rendez-vous manqués de Francis Deleu

Montoire et le tunnel (2) de Serge Desbois le lundi 01 novembre 2010 à 07h00

Cher Francis.

Voici ce que j’avais écrit il y a quelques temps :

À 3km 7 de la gare de Montoire, il y a un tunnel ferroviaire où Hitler comptait se mettre à l’abri en cas d’attaque aérienne.

Alors que la « Rencontre Pétain-Hitler » avait eu lieu, les Allemands continuait à fortifier ce tunnel en particulier en le fermant avec des portes blindées à chaque extrémité. Ces travaux avaient commencé à être effectués après la rencontre Pétain-Hitler et les portes blindées ont été démolies après la guerre.

Que comptait faire Hitler avec cette colline et ce tunnel ?

Il y a quelques temps, J’avais interrogé une femme qui faisait visiter le musée de la gare de Montoire et qui était professeur d’Histoire: « Est-ce après la rencontre que Hitler avait décidé d’aménager ce tunnel » . Je lui ai fait répéter la réponse par trois fois.
Que voulait faire Hitler avec cette colline fortifiée ?

D’habitude Hitler et son état-major migraient à quelques centaine de km du lieu des attaques allemandes par exemple dans l’Eiffel lors de la campagne de France, dans la « tanière du loup » lors de la campagne de Russie. N’a-il pas pensé à attaquer l’Espagne ? En tout cas il a aménagé le Tunnel après sa rencontre avec Pétain


Nul doute que Hitler a commencé à perdre la guerre le jour où il a abandonné l’idée de s’emparer de Gibraltar.

La dame, professeur d’Histoire qui faisait visiter la gare, n’en savait pas plus et personne n’a jamais su pourquoi Hitler a commencé à faire aménager cette colline à quelques centaines de Km. de l’Espagne comme l’avait été la colline de l’Eiffel pour la campagne de France et comme le sera la « tanière du loup » après juin 41 pour attaquer l’URSS.

À noter que Hitler s’étant assuré de la collaboration de Pétain, aurait pu passer par la cote atlantique pour aller plus vite et aurait respecté la ligne de démarcation parce que çà l’aurait arrangé.

Cordialement

*** / ***

lue 2340 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 comment savoir ? de françois delpla 01 nove. 2010 12h13

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes