Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Ce que savaient les Alliés / Christian Destremau

En réponse à -3 -2
-1Un bel exemple d'aveuglement volontaire de Boisbouvier

Un bel exemple de fuite en avant de Nicolas Bernard le lundi 07 décembre 2009 à 20h36

Ainsi que je l'écrivais dans le message auquel l'anonyme prétend répondre, ce même anonyme se plaît à jouer sur les mots de manière à se sortir du piège où il s'est joliment enfermé. Je me contente de reproduire ce que j'écrivais, puisqu'il s'agit de disséquer une méthode argumentative dudit anonyme, à savoir modifier les termes d'une équation après réfutation de ses erreurs grossières :


S'agissant des rafles/déportations de 1941, voir mon article. On en conclura que l'anonyme fait tout simplement diversion, dans la mesure où il n'a jamais été question d'imputer la décision de procéder aux rafles de 1941 à Vichy. L'anonyme évoquait en effet ces "trois déportations de 41 et aussi celle de mars 42, dans lesquelles Vichy n'eut aucune part", et prétendait se fonder sur les écrits de Serge Klarsfeld. Il n'en était rien, et l'anonyme a - sciemment ? - déformé les analyses de Klarsfeld.

Première rafle (mai 1941) : les S.S. demandent et obtiennent de Vichy que les Juifs étrangers de zone occupée soient parqués dans des camps, comme tel est le cas en zone "libre". Vichy accepte et coopère.

Deuxième et troisièmes rafles (août et décembre 1941) : décision allemande fondée sur un prétexte choisi pour ne pas froisser Vichy (les Juifs doivent payer pour les actions de la Résistance). Comme je l'ai déjà écrit (voir mes articles), Vichy est informé après, mais ne pose aucune difficulté, preuve que le calcul allemand (en fait, celui de l'ambassadeur Abetz) s'est révélé judicieux. Les Juifs arrêtés sont internés dans des camps tenus par la police française.

Elle est là, la réalité, et il était inepte de prétendre, à l'instar de l'anonyme, que Vichy "n'a pris aucune part" dans ces opérations.

Pris la main dans le sac, l'anonyme a donc changé les termes de l'équation : "Donc qui a eu l'initiative de la déportation des Juifs en 1941 ? Si c'est Vichy, je rends les armes. Si c'est l'occupant, j'ai gagné. Réponse attendue fébrilement."

On aura noté au passage le ton puéril adopté par l'anonyme sur un tel sujet. Jacques Ghémard, en toute hypothèse, y a excellement répondu : "Vichy est responsable d'y avoir collaboré activement."

*** / ***

lue 552 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Ce que savaient les Alliés

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes