Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Ce que savaient les Alliés / Christian Destremau

En réponse à -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Bis repetita, en effet de Boisbouvier

Héroïsme et préférence nationale de Nicolas Bernard le mercredi 02 décembre 2009 à 11h30

> Le choix de Sophie, vous dis-je !
> Est-ce que le fils de Sophie valait plus que la fille ou
> l'inverse ?

C'est, je crois, cette question qui est à l'origine du suicide de Sophie. Mais trêve de digression.

On ne parle pas d'une déportée terrorisée qui descend du train à Birkenau et qui doit opter pour la survie de l'un de ses deux enfants, là. On cause d'un gouvernement qui conserve de larges moyens d'action (votre propre aveu), et qui doit statuer sur le sort de plusieurs centaines de milliers de Juifs, français et étrangers.

En l'occurrence, Vichy pratique une distinction entre Juifs français et Juifs étrangers, et va même jusqu'à prévoir la dénaturalisation des Juifs devenus français à compter de 1927 pour élargir la notion de "Juif étranger", de manière à accroître les livraisons aux Allemands de Juifs étrangers. Vichy n'était pas du tout contraint d'effectuer une telle distinction. Il pouvait choisir de sauver des Juifs français et des Juifs étrangers. Or, il opère une sélection : seront d'abord déportés les Juifs étrangers, et (en substance) des Juifs français dénaturalisés.

Vous qualifiez un tel geste d'héroïque. J'en déduis que selon vous, il est héroïque de livrer aux Allemands des Juifs étrangers, pour soi-disant sauver des Juifs français (ce qui je le rappelle n'était pas le cas, car la seule obsession de Vichy était de ne pas mécontenter l'opinion, réputée moins bien disposée envers les Juifs étrangers), quitte à dénaturaliser des Juifs français pour les transformer en Juifs étrangers, quitte à livrer des enfants juifs étrangers que les Allemands ne demandent même pas.

*** / ***

lue 438 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Bis repetita non placent de Boisbouvier 02 déc. 2009 14h13
2 Vous ne répondez pas à la question posée de Nicolas Bernard 02 déc. 2009 15h45
3 Quelle est votre question ? de Boisbouvier 02 déc. 2009 17h12
4 C'est une blague ? de Nicolas Bernard 02 déc. 2009 17h26
5 Seriez-vous têtu ? de Boisbouvier 02 déc. 2009 17h43
6 Quel mandat ? de Nicolas Bernard 02 déc. 2009 18h17

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Ce que savaient les Alliés

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes