Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

1940-1945 - Noirs Blancs Beurs, Libérateurs de la France / Charles Onana

En réponse à -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Oui de françois delpla

Hors-sujet de Igor Geiller le vendredi 23 novembre 2007 à 23h02

Bonsoir

Que les modérateurs me pardonnent mon commentaire qui est totalement hors-cadre. J'admettrais sans problème une remarque à ce propos.
Je souhaite réagir à ce que François écrit:

"Si la France, la Hollande, l'Europe et l'ONU agréaient un tel divorce, ce serait le signal pour tous les peuples de la Terre que tous les espoirs de remodelages ethnicistes sont permis, notamment sur le continent où la Belgique a été puissance coloniale. Fin de la démocratie et retour du féodalisme pour des siècles !"

Je ne suis pas belge, je ne connais pas bien la situation actuelle et je me garderais bien de dire quel doit être l'avenir de la Belgique.
Mon avis concerne la possibilité qu'auraient les Flamands de créer leur propre état. Plutôt que de parler de "remodelage ethniciste" je préfère invoquer le principe du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Principe fondamental dans l'histoire contemporaine et qui a permis de justifier la lutte contre la nazisme (ainsi que contre le colonialisme). En vertu de ce principe, je ne vois pas pourquoi on refuserait ce droit aux Flamands. Surtout depuis la fin du bloc de l'Est qui a vu de nombreux peuples d'Europe accéder à l'indépendance. Si ce processus s'est parfois traduit par des guerres (ex Yougoslavie), je ne crois pas pour autant qu'il ait fait régresser la démocratie, bien au contraire. Et j'ai du mal à croire à un retour du féodalisme.

De plus, il existe un autre principe qui est celui de non-ingérence et de souveraineté. Dès lors je ne vois pas en vertu de quoi les voisins de la Belgique décideraient du sort de ce pays. Il me semble que seuls les Belges sont en droit de décider de leur avenir.

Le refus d'admettre qu'un peuple puisse s'autodéterminer, voila ce qui est pour moi une régression.

Cordialement
Igor

*** / ***

lue 1447 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Quel excellent argumentaire théorique ! de françois delpla 24 nove. 2007 14h41

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur 1940-1945 - Noirs Blancs Beurs, Libérateurs de la France

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes