Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le fuyard de Lang Son / Louis Constans

En réponse à -4 -3 -2
-1Canons de 105 de Serge Desbois

défense du colonel Charton de debrose le jeudi 27 juillet 2006 à 21h14

Si le colonel Charton avait emmené des outils et de la caillasse par simple habitude légionnaire, comme vous le dites, c'est pour le coup qu'il aurait gravement contrevenu aux ordres qui lui avaient été donnés, qui étaient de s'alléger au maximum et de foncer.

Heureusement pour lui que l'auteur du "Fuyard" a écrit qu'il ne devait pas être incriminé pour avoir emmené ses véhicules, en donnant d'autres raisons, plus sérieuses que les vôtres, et dont le rapport du commandant de Chergé montre qu'elles correspodaient à une situation réelle.

Pour ce qui est de votre propre "justification", elle s'apparente de bien près, permettez moi de vous le dire, à l'histoire du "pavé de l'ours".

Pour ce qui concerne les munitions de 105, j'ai été surpris d'apprendre, par votre plume, que les combats autour de ce camp retranché avaient relevé de la guerre de mouvement. Le général Gilles, qui se plaignait d'avoir dû mener "une vie de rat", ne savait donc pas ce qu'il disait.

De toutes façons, même si le VM n'a pas employé de canons de 105 à Na San, cela ne suffit pas à conforter les affirmations du colonel Dang Van Viet.

Un fait certain, en effet, est que le général Cogny a lancé, quelques semaines avant que démarre l'opération sur Dien Bien Phu,un raid aéroporté sur Lang Son, au cours duquel les dépôts situés dans cette ville et dans ses alentours ont été détruits.

Les munitions de 105 prétendument récupérés cinq ans plus tôt n'ont donc pu être utilisées à DBP que si, entre temps, elles avaient été transférées ailleurs. Où et pourquoi?

Ce ne pouvait être en prévision de l'attaque de DBP, où ne stationnait aucune troupe française et où il n'était pas envisagé, au moment du raid précité,d'installer un camp retranché.

Ce ne pouvait être non plus pour les mettre à l'abri d'ue action des FAEO puisqu'il est avéré que ce raid a été, pour le VM, une complète surprise.

Le plus vraisemblable, est que Dang Van Viet, comme tout auteur de "Mémoires" n'a pas hésité à enjolivé l'ampleur de sa "victoire", ce qu'il pouvait faire d'autant plus aisément que toute la littérature française citait (sans vérification) les chiffres du butin énorme qu'il aurait trouvé à Lang Son.

Son propos aurait été bien plus crédible s'il vous avait montré des photos des dépôts prétendûment trouvés intacts.
Il lui était certainement facile d'en prendre, puisqu'il en a publié qui le représentent avec ses troupes entrant à Lang Son. Pourquoi ni lui ni aucun autre VM ne l'a fait alors que de telles photographies auraiet constitué un instrument précieux de propagande?

J'ai donc tendance à penser que DVV vous a raconté ue craque (s'ajoutant à beaucoup d'autres qui figuret dans ses mémoires)et que vous avez avalé celle-ci d'autant plus aisément qu'elle allait dans le sens de vos propres préventions.

*** / ***

lue 4904 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le fuyard de Lang Son

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes