Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le fuyard de Lang Son / Louis Constans

En réponse à
-1Les responsables sont les chefs de Louis STIEN

lecteur je suis, lecteur je reste! de debrose le jeudi 27 juillet 2006 à 18h36

De reprocher à un lecteur de parler uniquement du livre qu'il a lu est pour le moins curieux.

Il se trouve, en fait, que je ne suis pas uniquement, lecteur du "Fuyard", mais aussi du livre de M. Desbois et des communications de M. Stien sur ce site.

Ceci me permet d'observer, entre autres, un décalage manifeste entre le point de vue dépassionné du premier et le point de vue très polémique des deux autres:


1)L'auteur du "Fuyard", après avoir scrupuleusement reproduit toutes les accusations portées contre le colonel Constans se propose de démontrer:

- que la carrière antérieure de celui-ci n'était pas celle d'un officier de salon
- que l'évacuation des places de la Zone Frontière, Lang Son y compris, s'est faite de façon méthodique et sans panique
- que les assertions relatives au matériel récupéré par le VM à LangSon sont ou fausses (aucune arme laissée) ou considérablement exagérées

En ce qui concerne la question de l'évacuation de Cao Bang (qui n'occupe qu'un cinquième du livre), l'auteur se contente, ainsi que l'indique le compte rendu paru dans le bulletin de l'ANAI, de rappeler les ordres reçus et les ordres donnés, précisant expressément, en ce qui concerne ces derniers, que lui-même n'a pas la compétence nécessaire pour juger de leur bien fondé.

En ce qui concerne, plus particulièrement, le "retard" de la colonne de Cao Bang par rapport aux prévisions, il explique que, selon lui, il n'y a pas lieu d'incriminer le colonel Charton, dont il expose quelles ont été les raisons d'emmener ses véhicules.

Si c'est là le point de vue d'un avocat (ce que l'auteur reconnaît d'ailleurs être), le moins qu'on puisse dire est que cet avocat ne tombe pas dans la facilité de ceux qui, pour innocenter leur client, se contentent de désigner d'autres coupables.

2)le point de vue de MM Desbois et Stien, quant à lui peut se résumer ainsi: "le colonel Constans a été au dessous de tout dans la conduite de l'opération de la RC4, ce qui correspond à sa carrière antérieure (officier de salon ayant pour souci premier de préserver ses chances d'avancement); ce qu'on a dit qu'il a fait dans la suite (évacuation de Langson dans la panique, munitions abandonnées intactes etc...) est donc forcément vrai".

A supposer même que le premier terme (mauvais conduite de l'opération de la RC4) soit vrai, il ne s'ensuit pas nécessairement que les deux autres le soient. La thèse de MM. Desbois et Stien selon laquelle le "Fuyard" est un livre sans intérêt est donc, en soi, sans valeur puisque elle écarte les 4/5 des développements du livre.

En ce qui concerne les appréciations portées sur la conduite de l'opération RC4, je suis frappé de la faiblesse de certains arguments:

- j'ai du mal à croire, ainsi, qu'un simple colonel commandant de Zone (ce qui, sauf erreur de ma part, est normalement la place d'un général)pouvait faire autre chose que de s'efforcer de mener au mieux, avec les moyens à sa disposition, une opération contre laquelle l'adjoint du commandant en chef (l'amiral Ortoli)et le commandant de la Zone Opérationnelle du Tonkin (le général Alessandri) avaient protesté en vain.

- j'ai du mal à croire, encore, que ce même colonel, quels qu'aient été ses propores inquiétudes, pouvait répondre autrement qu'il l'a fait, à celles du colonel Lepage, à qui il a rappelé que son action s'inscrivait dans le cadre d'une opération combinée (Thai Nguyen et Cao Bang)et ne pouvait donc être remise.

Même si le "Fuyard" n'est pas le livre d'un historien, en définitive, il ne me paraît pas tout à fait sans mérite, ne serait-ce que par les nombreuses informations qu'il apporte sur des hommes, des faits et des événements dont l'hitoire, jusqu'ici, ne semble pas s'être souciée.

*** / ***

lue 1384 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 C'est entendu, l'évacuation de Cao Bang fut un succès ??? de Louis STIEN 27 juil. 2006 21h46
2 Bonnes vacances ! de debrose 28 juil. 2006 18h27
3 objectivité de Daniel Meyer 03 octo. 2006 13h19
4 Excellent proverbe ! de Jacques Ghémard 03 octo. 2006 13h32
4 le héros et le soldat de debrose 31 octo. 2006 12h02

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le fuyard de Lang Son

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes