A Lyon, Tours, Grenoble, Genève, ... - Des Belges très occupés - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Des Belges très occupés / Pierre Stephany

En réponse à -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1La Belgique est un pays développé! de Claire

A Lyon, Tours, Grenoble, Genève, ... de René CLAUDE le dimanche 25 juin 2006 à 08h50

En revanche, j'ai trouvé des bouquins intéressants sur des sujets relativement "pointus" et/ou non franco-français dans des fnac à Lyon, Tours, Grenoble, Genève, etc. qui ont des rayons sciences humaines souvent plus fournis que dans celles installées à Paris. etc. Comme quoi, Paris ursurpe dans ce domaine sa réputation de capitale des lettres et... des livres ! Chaque fois que je "fais" les librairies parisiennes, je suis un peu déçu. Ou alors, il faut parcourir des kilomètres de bitumes pour trouver ce qu'on recherche. Finalement, les fnac et librairies de province et à l'étranger sont généralement mieux pourvues du fait de la nécessité d'offrir aux clients un choix plus large accessible dans un seul endroit. Il y a aussi les bouquinistes, mais là, il faut être persévérant et avoir un peu de chance : j'ai déniché à Calvingrad des titres d'historiens belges consacrés à la WW2.
A ce propos, j'avais rédigé une Brève faite d'une citation :
Le propre de l'histoire est toutefois d'être inépuisable. Il y a toujours du neuf à découvrir, que ce soit sur les origines de notre espèce ou sur des événements plus récents. Mais, pour en revenir à la déroute de 1940, ce qui manque peut-être le plus c'est l'approche plurinationale. La mauvaise pièce qui s'est jouée alors était à plusieurs voix. La plupart du temps n'en sont tirés que des monologues. Frontières politiques et barrières linguistiques constituent des obstacles qui limitent les investigations, sinon la curiosité. En résultent des vues partielles et souvent partiales, sans que soit forcément en cause le métier des auteurs. L'historien dépend de ses sources. Il est tributaire aussi des habitudes mentales de son milieu.(...) La légitimité de la DIFFERENCE est une notion qui a de la peine à s'imposer. L'exercice bouscule trop de conformismes enracinés. Pourtant, il faut bien s'y résoudre lorsqu'on explore les mécanismes d'une défaite qui englobe des partenaires aux attaches distinctes.

Jean Vanwelkenhuyzen
Avant-propos à :
"1940 - Pleins feux sur un désastre"
éd. Racines

Cordialement,

RC

*** / ***

lue 1023 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes