Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

De Gaulle et Giraud / Michèle Cointet

En réponse à -3 -2
-1Précisions de Francis Deleu

Une troisième hypothèse de Francis Deleu le lundi 10 avril 2006 à 16h24

Bonjour,

Pour justifier la grande discrétion qui entoura l'arrivée du général de Gaulle à Alger, nous avions avancé deux hypothèses :
- Giraud attirait le général de Gaulle dans un guet-apens en vue de l'éliminer en catimini.
- Giraud protégeait de Gaulle d'un putsch fomenté par certains cadres de l'Armée d'Afrique fidèle à Pétain.

Une troisième hypothèse : Giraud craignait un "coup de force" des gaullistes d'Alger avec le soutien de la population acquise au général de Gaulle. Nous pourrions envisager cette possibilité en nous appuyant sur deux textes sous la plume du général de Gaulle lui-même.

- Le premier texte est extrait des "Mémoires de guerre - L'Unité 1942-1944". Le général vient de recevoir la lettre de Giraud. Cette missive bien connue, véritable mise en demeure, somme le général de Gaulle à renoncer publiquement à instaurer en France un régime totalitaire inspiré du régime nazi.

- Le second texte est le télégramme, daté du 3 juin 1943, que de Gaulle adresse aux membres du Comité national toujours établi à Londres.

- *** Tandis que cette missive [celle de Giraud] parvenait à ma connaissance, on m'informait que la garnison était consignée dans les casernes, que dans le parc du Palais d'Eté se concentraient force blindés, que dans Alger toutes réunions et tous cortèges étaient interdits, que la troupe et la gendarmerie occupaient les issues de la ville et les aérodromes voisins. Pendant ce temps, aux Glycines, sous la seule garde de dix spahis que Larminat m'y avait envoyés, je constatais que ce remue-ménage n'altérait pas l'empressement avec lequel les personnalités que je désirais consulter répondaient à ma convocation. Tard dans la nuit, je fis dire à Giraud que cette atmosphère de "putsch", créée devant l'étranger, me paraissait déplorable, qu'il nous fallait rompre ou aboutir et qu'une nouvelle expli­cation s'imposait dès le lendemain. Le 3 juin, à 10 heures, les "Sept" étaient réunis. ***

- Le télégramme : *** ... Muselier vient d'être chargé par Giraud des pouvoirs de police à Alger.
Giraud fait venir ici des goumiers du Maroc. Il a donné l'ordre d'arrêter tous les permissionnaires de la France Combattante en Afrique du Nord. Il vient de m'écrire une lettre qui me somme de faire une déclaration publique affirmant que je m'engage à ne pas établir un régime fasciste en France !...
Nous sommes en pleine tragi-comédie. Mais cela pourrait tourner mal.
***

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 1177 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Missive de Giraud pas si connue que ça !!! de Jacques Ghémard 10 avril 2006 16h51
2 La lettre in extenso de Francis Deleu 10 avril 2006 17h51
3 La réponse du général de Francis Deleu 10 avril 2006 21h16

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur De Gaulle et Giraud

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes