Le Plaisir par le Talent - Les origines de la discorde - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les origines de la discorde / Dorothy Shipley Whyte

En réponse à -3 -2
-1Autour de la Table ronde ou chez ceux d'en face du Carlton Gardens de Francis Deleu

Le Plaisir par le Talent de René CLAUDE le samedi 31 décembre 2005 à 11h51

Pour déconcerter les curieux qui explorent les rayons de nos bibliothèques, il est toujours utile de glisser, parmi les livres à la gloire des Français libres, quelques ouvrages des éditions de "La Table ronde" dans la collection "L'histoire contemporaine revue et corrigée". §;-))

Les curieux sont - et seront - toujours les bienvenus, dans la vie réelle ou dans les espaces virtuels. En revanche, je comprends de moins en moins les colleurs d'étiquettes toutes faites et les empileurs de petites boîtes idéologiques et culturelles ! Je ne vais pas me fâcher un 31 décembre, mais une des grandes leçons offertes par Livres de Guerre est son invitation permanente à un esprit d'ouverture dans un climat de tolérance sans pour autant sacrifier ses positions perso. Si à 20 ans, il est normal d'avoir raison contre le monde entier - en effet, si la jeunesse ne brûlait pas les/ses vaisseaux, qui le ferait ?! -, avec l'âge, les coups de vache, les échecs et les désillusions, on a tendance à relativiser et à douter des Grandes Certitudes prêtes à consommer sans moufter des donneurs de leçons ! En Histoire et en Littérature, le PLAISIR éprouvé à la lecture d'un essai pertinent ou d'un roman brillant n'est pas lié au passé "idéologique" de leurs auteurs. Si on devait demander leur CV ou leur carte à tous les écrivains, on passerait plus de temps dans les (polit)bureaux des apprentis censeurs que dans les chapitres des volumes choisis... Et puis, on est je crois assez mûrs ici pour faire la part des choses et ne pas/plus se laisser embarquer dans de vilaines affaires. Comme celle de Francis, ma bibliothèque étonne certains de mes invités par ses contradictions apparentes. Or, si on se donne la peine de creuser un peu, on se rend compte assez vite qu'elle est rassemblée autour de la notion de PLAISIR lié au TALENT d'écriture. Ainsi, Aragon cotoie Drieu et Bainville s'appuie sur Vidal-Naquet sans que cela ne m'empêche de rester lucide.(*)
Longue vie à LdG !
Et
BONNE ANNEE A TOUTES ET A TOUS !

RC

(*) J'ose espérer que l'appel des histortiens français pour une autonomie de la recherche sera entendu et surtout mis en pratique en 2006... !

PS : Et puisque je vous parle de talents, voici un lien vers la revue des ressources, un site multimédia de fondus de littératures. (Merci à Jane pour ses trouvailles.)

On peut y écouter (mp3) Michel Simon lire des passages du Voyage au bout de la nuit de Céline.

*** / ***

lue 1072 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes