Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Henri FRENAY / Robert Belot

En réponse à -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Se lever contre la divine surprise de Fabrice

Retournement des alliances de Jacques Ghémard le dimanche 26 septembre 2004 à 21h35

Bonsoir,

D'après les enquêtes faites auprès des anciens Français Libres, la raison principale de leur engagement serait le "patriotisme" et non pas la lutte contre l'idéologie adverse.

Je ne sais pas répondre à la question "sentaient-ils immédiatement qu'une collaboration découlerait par la force des choses de l'armistice ?" mais je peux citer quelques exemples dans les quels cette collaboration était pressentie.



30 juin. Je vais encore conspirer au P.C. J'entends dire très sérieusement que la fin de la nouvelle politique est le "retournement des alliances". Ceux que cela choque un peu disent : au fond, pourquoi pas ?

[...]

Dix kilomètres plus loin, c'est l'adjoint du Commandant du GRDI. qui arrive en side-car. Je suis en train de descendre à pied vers la source du Jourdain où je vais faire l'abreuvoir; il m'escorte pendant trois ou quatre minutes et essaye de me convaincre de revenir; l'argument est déjà ce qu'il sera deux ans plus tard : discipline, pas de dissidence. C'est-à-dire que, sous ce prétexte, il endossait ce qu'en son for intérieur il considérait déjà comme une infamie. Je lui réponds que, depuis un mois, j'ai eu largement le temps de réfléchir à ce que je fais. Alors, tout en continuant de marcher :
- Au revoir, me dit-il, je voudrais bien que tu ne te trompes pas, et j'espère surtout que nous n'aurons pas un jour à échanger de coups de fusil.

C'est quelques mètres plus loin que je me suis aperçu de la monstruosité de cette phrase et qu'après tout, s'il voulait "retourner ses alliances" ce serait tant pis pour lui.


Et un an plus tard c'est effectivement ce qui s'est passé.

Amicalement
Jacques

*** / ***

lue 670 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Henri FRENAY

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes