Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Ce que savaient les Alliés - Christian Destremau
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Darlan (François) - France
-

(1881-1942) Commandant d'une batterie de canonniers marins pendant le Première Guerre mondiale, François Darlan est nommé en 1926, directeur du cabinet de Georges Leygues, ministre de la Marine. Il s'y consacra déjà à la rénovation de la flotte. En 1934, il reçoit le commandement de l'escadre de l'Atlantique; en 1936, chef d'état-major général de la Marine; en 1938, amiral de la flotte.
En juin 1940, il entre dans le gouvernement de Pétain comme Ministre de la Marine. En décembre 40, à la suite du renvoi de Laval, il est nommé vice-président du Conseil et est considéré comme le dauphin du Maréchal Pétain.
Présent à Alger, en novembre 42, lors du débarquement américain en AFN, Darlan se rallie à la cause alliée après s'y être opposé quelques jours. Il sera assassiné le 24 décembre suivant par le jeune Bonnier de la Chapelle.


Sir (Basil Lidell Hart) - Grande-Bretagne
-

Comme pour le Général Patton, je m'étonne de ne pas trouver mot sur ce grand écrivain, spécialiste des guerres mondiales.

Note : Le glossaire est en chantier permanent ! N'hésitez pas à participer et à déposer vos définitions ou courtes biographies.

FD


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


Zone Sud - ZS - France
-

Désigne la Zone Libre (ZL) ou Zone Non Occupée (ZNO) avant l'invasion et l'occupation par les troupes allemandes, en 1942, du Sud de la France.

Dans ce texte :

Il ne s'agit pas de "dauber" mais d'établir des faits... de Etienne Lorenceau le vendredi 27 décembre 2019 à 20h21

Vous rapportez bien des "faits" que j'ignorais effectivement
Par contre vous me semblez les analyser par le petit bout de la lorgnette en feignant d'ignorer les faits qui ont précédé et qui ont suivi son exécution.

Tout d'abord, vous omettez (entre autres) que, Lorsque, le 13 Mai 1941, l'Amiral Darlan rencontra Hitler à Berchtesgaden. Darlan accepta les "protocoles" demandés par Hitler qui comprenaient, outre une COOPERATION MILITAIRE au Moyen Orient ET EN AFRIQUE DU NORD, l'extradition des Juifs de France que Vichy traita de la manière que l'on sait.
Lorsque vous mentionnez les ordres de Darlan au sous-marin Ariane, le massacre de la flotte de Mers El Kebir n'a pas encore eu lieu et donc Daelan peut très bien redouter la vengeance britannique puisqu'il ne connait pas l'objectif de cette flotte alliée et qu'il est encore soumis au traité avec l'Angleterre dont Hitler qui a cette époque espère toujours pouvoir faire un traité avec ses "cousins" raciaux, n'a pas demandé la dénonciation par la France. Donc Laval ne voulait seulement pas se trouver pris entre le marteau et l'enclume.
Pétain aurait ensuite, selon les documents (aux références hélas non communiqués) auxquels vous vous référez simplement exprimé sa confiance à Darlan pour négocier une armistice avec les alliés comparable à celle qu'il avait lui même négociée avec les allemands. Vous semblez cependant omettre que Darlan a été capturé par un petit groupe de resistants français (majoritairement juifs sefarades) et livré aux Alliés. Il a donc négocié en tant que prisonnier alors qu'il n'avait pas de mandat officiel ni sur le Maroc, ni sur la Tunisie. Son accord avec le général Clarke lui a couté la vie et Sir Winston Churchill a fait annuler l'accord qu'il jugeait indigne.... et Pétain soit disant pour éviter l'envahissement de la zone sud a livré la Tunisie son armement lourd et son port devenu précieux aux allemands.
Donc si j'accepte de bonne foi vos documents non fournis, j'en réfute respectueusement votre lecture qui me parait biaisée par la vision d'un champs trop parcélaire géographiquement et temporellement.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes